11.2 C
Courbevoie
lundi 1 mars 2021

Le Parisien fait évoluer son information locale

Le quotidien régional a lancé ce lundi une nouvelle version de ses pages locales avec la marque « Le Grand Parisien ».

Le Parisien change. Le quotidien régional propriété de Bernard Arnaud et son groupe LVMH a lancé ce lundi une nouvelle version de ses pages locales avec la marque « Le Grand Parisien ».

Avec cette nouvelle mouture, Le Parisien entend passer « d’un journal complet à un journal essentiel » avec une couverture qui se veut « exhaustive de l’information, quelle que soit son importance, et de ce qui compte réellement dans la vie quotidienne des habitants de la région ».

Les pages centrales locales s’articulent autour de deux pages, dont la une, réservées aux huit départements franciliens et à l’Oise. Sur le même principe que le cahier national, il propose les « faits du jour » de l’actualité régionale. La partie « Près de chez vous », fait le tour des temps forts de chaque département grâce à la sélection « des meilleurs articles » des agences locales du Parisien. Une séquence est par ailleurs réservée aux faits divers, une des spécialités du Parisien mais aussi aux portraits. Des pages thématiques parlent également d’immobilier, de sports, d’idées pour garder la forme et, chaque samedi, de patrimoine culturel en Île-de-France et dans l’Oise. Enfin le journal traite toujours le sujet des transports.

Ce changement du journal s’inscrit dans le cadre du projet #LeParisien200000 qui souhaite accélérer sa transition digitale de grand média national et local. Le Parisien vise 200 000 abonnés numériques d’ici 2024. « Déjà, des premiers effets positifs se font sentir : en janvier dernier, sa diffusion est redevenue positive pour le troisième mois consécutif. Elle est portée par la forte croissance des abonnements numériques (44 000 à ce jour) qui ont doublé en un an », indique Le Parisien.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles