5 C
Courbevoie
lundi 6 février 2023
- Publicité -

Angèle s’offre un anniversaire avec deux méga-concerts à la Paris La Défense Arena

La chanteuse belge donne deux concerts ce week-end à la Paris La Défense Arena. Avec 70 000 spectateurs, les deux dates affichent complet.

C’est un anniversaire pas comme les autres que s’offre Angèle ce week-end. La chanteuse belge la plus écoutée sur Spotify en 2022 a donné vendredi soir le premier de ses deux concerts -qui sont filmés afin d’être diffusés par la suite- à la Paris La Défense Arena. Avec 70 000 personnes, les deux dates affichent complet.

Après une première partie assurée par Bianca Costa, c’est à 21 heures pétantes que la star de la soirée a fait son apparition. La jeune chanteuse se dévoile en pleine forme sur une scène surmontée d’un énorme « 95 » formé par une montagne russe. Une référence à son dernier album, « Nonante-Cinq », et oui c’est comme ça que l’on dit en Belgique…

C’est avec « Plus de sens », qu’Angèle ouvre les festivités. Pour l’accompagner l’artiste est entourée de nombreux danseurs. « C’est vraiment un truc de fou pour moi d’être là ce soir. Je ne réalise pas ce qu’il se passe. Mon cerveau bug », lance la chanteuse à ses fans. Et ce week-end a quelque chose de particulier pour Angèle. C’est en effet ce samedi 3 décembre que la chanteuse originaire d’Uccle en Belgique souffle ses 27 bougies. Un anniversaire que son public n’a pas manqué de chanter en cœur. « C’est un truc de ouf. Il y a un an j’avais le Covid et je fêtais mon anniversaire toute seule. Aujourd’hui je le fête avec vous », lâche Angèle, à la fois émue et heureuse.

Durant deux heures Angèle va enchainer ses plus grands tubes. Vingt-cinq au total dont « Tu me regarde », « La loi de Murphy », « Oui ou non », « Profite », « Ta reine », « Les matins », « Je veux tes yeux », « Le temps fera les choses », « Tempête » et « Libre ». La jeune artiste se glissera derrière son piano pour « Jalousie », « Taxi » et « Solo ». Il y aura aussi « Fever » en cover avec Dua Lipa sans oublier le feat « Démons », marqué par la présence du rappeur Damso. Le jeune public féminin est conquis et déchaîné. 23 heures, le temps est venue pour Angèle d’achever son show. Et c’est avec le très attendu « Bruxelles je t’aime », tiré de « Nonante-Cinq », qu’Angèle quitte sa scène sous une ovation de ses fans.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles