19.7 C
Courbevoie
lundi 22 juillet 2024
- Publicité -

Bigflo & Oli achèvent en beauté la saison annuelle des concerts à la Paris La Défense Arena

Quatre ans après un premier passage, les deux frères rappeurs sont revenus ce vendredi soir dans la plus grande salle de spectacles d’Europe pour y donner un show.

C’est une Paris La Défense Arena qu’ils connaissent bien. Quatre ans après un premier passage, Bigflo & Oli étaient de retour ce vendredi soir dans la plus grande salle de spectacle d’Europe. Les deux frangins rappeurs y ont donné un énorme concert devant près de 40 000 spectateurs.

Après une première partie assurée par les chanteurs Tioma, Olympe Chabert et LauCarré, c’est peu après 21 heures que l’arena s’est plongée dans le noir. Sur les écrans géants, une vidéo retrace rapidement l’enfance du duo composé des frères Florian « Bigflo » et Olivio « Oli » Ordoñez. Puis surgissent Fabian et Patricia, leurs deux parents qui feront mine d’arriver en retard au show et de s’installer confortablement en tribune. Une mise en scène évidemment puisque le couple retournera rapidement en loge, mais pas que…

Pour ouvrir le show, le tandem va jouer « La vie d’après », puis «J’étais pas là ». Pour entonner le troisième titre, Bigflo & Oli vont faire monter leur père, pour un « papa » touchant.

La scénographie du spectacle est plutôt décevante. Les écrans géants diffusent des images simplistes. Cette déception est d’autant plus grande que les deux rappeurs avaient misé sur des bracelets lumineux et connectés donnés à chacun des 40 000 spectateurs pour colorer la salle. Malgré une rapide présentation du concept par le journaliste et humoriste David Castello-Lopes, cette technologie popularisée en 2012 par le groupe Coldplay ne va pas franchement servir pour le reste de la soirée. Dommage, vraiment dommage. Mais ce n’est pas grave, la musique prendra le dessus.

Durant les 2h30 du spectacle, les tubes vont s’enchaîner. Il y en aura dix-neuf au total (la setlist est à retrouver ici). Il y aura une rafale avec les titres « Nous aussi, Alors alors, Bienvenue chez moi, Comme d’hab, Pour un pote, Gangsta et Ça va trop vite ». Puis le public a pu se déchaîner avec « Demain », « Sacré bordel » ou encore « Copier / coller » et « Dommage ».

Pour interpréter « Sur la Lune » et « Les Gens tristes », Bigflo & Oli vont quitter la grande scène pour grimper chacun sur un petit podium au cœur du public. Bigflo sera très brièvement surpris quand un fan lui sautera dessus. Rapidement appréhendé par sa sécurité, Bigflo ne va pas être rancunier et s’assurer que l’homme n’ait pas trop de problèmes.

Les deux frères semblent aux anges de remplir une nouvelle fois la Paris La Défense Arena. « Dans cette salle il y a eu des concerts de légende. Il y a eu les Rolling Stones, Dj Snake et Booba », lance Oli, très fier d’être de retour à La Défense. Le chanteur de 27 ans va même s’offrir un voyage à bord d’un bateau gonflable, porté par les bras de la fosse.

Le show va se poursuivre avec un invité. Les deux frères toulousains vont se lancer dans une battle de beatbox avec Wawad. Le trio va ensuite chanter « Booba ». Après « Coup de vieux » et « Dernière », Bigflo & Oli vont offrir « Bons élèves » à leurs fans comme ultime titre.

Si vous avez raté le show ou tout simplement envie de le revivre, pas de panique ! Le concert des deux toulousains sera à (re)découvrir confortablement dans votre canapé. France 2 diffusera le show en prime time ce samedi 16 décembre. Le groupe qui annonce par ailleurs un nouvel album en 2024 va poursuivre l’année prochaine sa petite tournée à Lyon, Lille et Toulouse bien sûr !

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles