10.4 C
Courbevoie
mercredi 17 avril 2024
- Publicité -

Paris 2024 : la piscine olympique va finalement être installée dans la Fontaine Agam

Les organisateurs de Paris 2024 ont annoncé ce lundi que les épreuves olympiques et paralympiques de natation se dérouleront dans la Fontaine Agam.

À quatre mois des Jeux Olympiques, les organisateurs ont annoncé un changement majeur. Prévues initialement à Paris La Défense Arena, les épreuves de natation pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 ainsi que les phases finales de water-polo seront déplacées à quelques centaines de mètres de là.

Le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques (COJOP) a choisi la Fontaine Agam comme site de repli. Avec ses cinquante mètres de long sur vingt-huit mètres de large, cette œuvre d’art composée de milliers de carreaux de faïences colorées, imaginée par Yaacov Agam en 1977, correspond parfaitement aux dimensions d’une piscine olympique.

Cependant, un léger obstacle se présente : la profondeur. En effet, le bassin ne dépasse guère une cinquantaine de centimètres d’eau. Pourtant, ce défi ne semble pas inquiéter outre mesure le COJOP et le Comité International Olympique (CIO). « Les athlètes devront s’adapter. Mais au moins, ils auront pied dans une eau limpide », reconnaissent-ils.

Malgré ce léger inconvénient, il y a une note positive : les nageurs et nageuses pourront évoluer à l’air libre. De plus, pour agrémenter l’expérience, un grand nombre de poissons seront introduits dès ce mois d’avril dans le bassin. Pour accueillir les spectateurs, des tribunes seront aménagées aux abords du bassin. Les espaces de restauration proposeront notamment du fish and chips, avec des poissons directement pêchés dans le bassin. « Ça va être du producteur au consommateur », s’amuse Ryba Fishman, le chef qui sera aux fourneaux.

Le choix de la Fontaine Agam comme nouveau lieu de compétition suscite déjà de vives réactions. Certains s’étonnent de cette décision, se demandant si les organisateurs ne sont pas eux-mêmes en train de nager en eaux troubles. Cependant, d’autres voient dans cette initiative une chance unique de promouvoir une nouvelle forme de sport aquatique, à mi-chemin entre la natation et le ballet synchronisé avec les poissons.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles