28.5 C
Courbevoie
lundi 8 août 2022
- Publicité -

Coronavirus : le port du masque redevient obligatoire en extérieur partout à La Défense

Comme à Paris et dans plusieurs grandes villes françaises, la préfecture des Hauts-de-Seine a rétabli le port du masque obligatoire en extérieur.

Rebelote ! l’année 2022 va de nouveau rimer avec pandémie du Covid-19. Alors que le nombre de contaminations quotidiennes continue d’exploser en France avec plus de 200 000 cas enregistrés lors des dernières 24 heures, le port du masque redevient obligatoire en extérieur à partir de ce 31 décembre, pour les plus de onze ans, dans plusieurs grandes villes françaises, dont Paris et sa banlieue. La Défense et sa grande dalle en béton ne font pas exception à la règle.

« Compte-tenu de la forte aggravation de la situation sanitaire dans le département, le préfet des Hauts-de-Seine a pris la décision, après consultation des maires, de renforcer l’obligation du port du masque », indique la préfecture des Hauts-de-Seine qui dans son arrêté signé par le préfet Laurent Hottiaux, justifie cette décision par le fort taux d’incidence dans le département établi à 1 812,9, même si le risque de contamination en extérieur sans masque est d’à peine 1 % selon les épidemiologistes.

« La mobilisation renforcée de la police nationale et des polices municipales permettront d’assurer le respect de ces nouvelles mesures », rajoute la préfecture qui précise que les contrevenants s’exposent à une amende de 135 euros. Du « discernement » et du « bon sens » devraient cependant être pratiqués par les forces de l’ordre pour les fumeurs et les personnes mangeant ou buvant en extérieur qui ne sont pas attroupés.

Cependant cette contrainte ne s’applique pas aux personnes pratiquant une activité sportive ou physique, aux personnes circulant à vélo et à deux-roues motorisés, « dès lors qu’ils portent un casque intégralement fermé ». Les personnes à l’intérieur de véhicules particuliers ou professionnels ne sont également pas concernées par cette obligation tout comme les personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et les personnes dont l’état de santé, « dûment justifié par un certificat médical », contre-indique le port du masque.

Quelques rues peu fréquentées du département situées à Marne-la-Coquette et Vaucresson ne seront en revanche pas concernées par le port du masque obligatoire tout comme les forêts départementales.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles