22.1 C
Courbevoie
vendredi 21 juin 2024
- Publicité -

L’ESILV et Altair lancent la nouvelle Chaire Convergence de Simulation, d’Intelligence Artificielle et de Calcul de Haute Performance

Après avoir lancé deux Chaires avec l’ESILV, l’éditeur de logiciels Altair renouvelle sa confiance en signant la nouvelle Chaire d’enseignement et de recherche CSHP.

Une nouvelle alliance entre Altair et l’ESILV. La collaboration entre l’éditeur de logiciels Altair et l’École supérieure d’Ingénieurs Léonard de Vinci (ESILV) intégrée au Pôle Léonard de Vinci, se poursuit avec une nouvelle Chaire d’enseignement et de recherche CSHP afin d’offrir une « Convergence de Simulation, d’intelligence artificielle et de Calcul de Haute Performance ».

Cette Chaire CSHP a pour but de développer et faire converger des domaines scientifiques qui visent à obtenir les calculs de simulation les plus performants possibles. Pour ce faire, les étudiants pourront renforcer leur montée en compétences avec une conception et une optimisation de produits ou de processus performants, innovants mais aussi durables ; en calcul Haute Performance ; en ingénierie assistée par ordinateur et en intelligence artificielle pour analyse des données et réductions des modèles.

Ainsi, grâce à cet enseignement les futurs ingénieurs assimileront des connaissances en simulation numérique, en calculs de Haute Performance, en intelligence artificielle et en gestion de data. Mais ils auront notamment la possibilité d’apprendre à combiner et faire converger ces différentes techniques scientifiques afin qu’elles se complètent réciproquement. L’objectif est d’obtenir des calculs de simulation les plus précis, rapides et efficaces.

Achraf Kallel, enseignant-chercheur à l’ESILV et porteur des Chaires Optimum et Sinusy, portera cette nouvelle Chaire CSHP pour une durée de trois ans. Cette dernière a la particularité d’avoir une portée transversale dans les domaines d’application qu’elle touche. En effet, la CSHP peut concerner des domaines éclectiques comme l’assurance, la banque, l’aéronautique, la santé…

« Cette toute nouvelle Chaire CHSP est une réelle marque de confiance de la part d’ALTAIR qui collabore avec l’ESILV depuis plus de 6 ans. Grâce à cette alliance, les élèves ingénieurs auront la possibilité de mettre en pratique les enseignements d’excellence de l’ESILV grâce aux logiciels de simulation haute performance   d’ALTAIR. Ils pourront aussi et surtout combiner deux domaines fondamentaux pour l’ingénierie d’aujourd’hui et de demain : la simulation numérique et l’IA. Une réelle avancée pour l’enseignement, la recherche et les futures technologies de pointe avec un large champ d’application ! », explique Pascal Pinot, directeur de l’ESILV.

En plus de s’adapter à différents secteurs, la Chaire CSHP va présenter le bénéfice d’avoir des impacts écologiques non négligeables en faveur du développement durable. Ainsi, la maîtrise de la gestion des data numériques évite de stocker des données inutilement. Les émissions de CO2 provenant des data centers et la dépense énergétique sont alors réduites.

En outre, le contrôle de la simulation numérique permettra la création de « jumeaux numériques » autrement dit des répliques numériques d’objets, de processus ou de systèmes. Ces jumeaux numériques permettent d’anticiper des dysfonctionnements et donc le gaspillage inutile de matériels ou d’énergies responsables du réchauffement climatique.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles