3.1 C
Courbevoie
vendredi 16 avril 2021

The Link, le futur siège de Total donne de l’appétit aux investisseurs

Groupama qui porte seul le projet The Link, le futur siège de Total pourrait en céder une partie à des investisseurs institutionnels.

C’est le plus gros des projets immobiliers lancés dans le quartier d’affaires depuis Cœur Défense à la fin du siècle dernier. The Link, le futur siège de Total dont les travaux ont débuté l’année dernière avant que Paris La Défense ne signe avec Groupama l’acte de vente relatif au droits à construire semble attirer les investisseurs qui y voient là une opération particulièrement rentable. Si souvent à La Défense les projets sont lancés « en blanc », c’est-à-dire sans que le bâtiment ne soit pré-loué, The Link a le mérite de déjà connaitre son futur occupant. Le groupe industriel français qui y installera son nouveau siège mondial dès 2025 pour de nombreuses années a donc de quoi rassurer.

Selon le site BusinessImmo, l’assureur Groupama qui porte pour l’instant seul projet envisage de céder une partie de sa SCI The Link La Défense, la société immobilière auquel est rattaché The Link. « Effectivement, nous n’excluons pas cette possibilité, comme celle de porter seul projet », a confirmé Eric Donnet, le directeur général de Groupama immobilier au media spécialisé dans l’immobilier français.

Un ou deux investisseurs pour aider Groupama à financer cette opération chiffrée à 1,6 milliard d’euros

Groupama souhaiterait alors faire rentrer « un ou deux investisseurs » dans cette opération chiffrée à 1,6 milliard d’euros, cédant ainsi près de 60 % de sa SCI, soit 900 millions d’euros, croit savoir BusinessImmo. La banque d’affaires américaine Morgan Stanley aurait été mandatée pour trouver des investisseurs institutionnels. Pour cette opération Groupama voudrait mettre en place un financement vert « green loan ». Les 40 % restant que Groupama conserveraient seraient alors financés par le levier de la dette, affirme BusinessImmo.

Mais pas question pour Groupama de céder entièrement ce projet iconique qui totalisera 126 000 mètres carrés. La Banque centrale de Norvège (ex : Norges Bank) qui voulait s’emparer de la globalité de The Link s’est vu opposer un refus de l’assureur.

Quant à l’avenir des tours Coupole et Michelet dont Total est propriétaire, la vente serait pour l’instant figée. Le géant mondial ambitionne de se débarrasser de ses deux buildings pour un bon milliard d’euros. Mais le contexte actuel dû à la crise sanitaire a poussé Total à retirer ses petites annonces de ventes du marché. Pas de quoi vraiment inquiéter l’entreprise qui occupera les deux immeubles au moins jusqu’au printemps 2025, date à laquelle ses quelques 6 500 salariés déménageront dans The Link.

La tour The Link proposera 135 000 mètres carrés de bureaux, services et jardins – Artefactory pour PCA Stream

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles