10.7 C
Courbevoie
mardi 23 avril 2024
- Publicité -

Bruce Springsteen, « The Boss » de la Paris La Défense Arena

L’iconique chanteur américain a donné ce samedi le premier de ses deux concerts dans une Paris La Défense Arena comble.

« The Boss » a assuré le show. Bruce Springsteen a donné ce samedi soir le premier de ses deux concerts à guichets fermés dans une Paris La Défense Arena comble, remplie d’environ 40 000 spectateurs.

19 heures tapante : il est l’heure pour le rockeur américain de débarquer sur la scène face à ses fans déchainés. Dominé par trois écrans géants monumentaux, The Boss est entouré des musiciens de son groupe E Street Band. Mais le maitre de la cérémonie, c’est bien lui ! Toujours de bonne humeur, le chanteur de 73 ans va jouer durant 2h45 ses plus grands succès issus de ses dix albums.

L’infatigable rockeur débute son show avec les titres « No Surrender », « Ghosts » et « Prove It All Night ». Les tubes vont s’enchainer sans aucun répit avec « Mary’s Place », « The E Street Shuffle », « Johnny 99 », « Last Man Standing », « She’s the One », « Wrecking Ball » mais aussi « The Rising » et « Badlands ». Au total, Bruce Springsteen va chanter vingt-sept de ses tubes. La setlist est à retrouver ici.

Mais The Boss ne peut pas partir sans son cultissime « Born in the U.S.A. ». Et bien, il va le jouer pour le rappel, dans une arena baignée de lumière. La salle restera illuminée jusqu’à la fin du show avant de replonger dans la pénombre pour « I’ll See You in My Dreams », l’ultime morceau.

Et voilà, le concert est déjà terminé. The Boss ne va pas dire au revoir à la France tout de suite. Il remet le couvert ce lundi soir avec un deuxième show qui promet d’être mémorable pour ses fans aussi multigénérationnels que fidèles.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles