7.9 C
Courbevoie
dimanche 25 février 2024
- Publicité -

Burna Boy déchaine la Paris La Défense Arena

Le chanteur nigérien de 31 ans a donné un concert monumental à la Paris La Défense Arena ce samedi soir.

En une décennie il est devenu une icône de la culture musicale nigérienne. Burna Boy, Damini Ebunoluwa Ogulu de son vrai nom, était à la Paris La Défense Arena ce samedi soir pour y donner un impressionnant concert devant près de 40 000 personnes.

Il est 21h13, après une première partie assurée par plusieurs Dj, la plus grande salle d’Europe plonge dans le noir. L’ambiance monte, monte, les flashs des téléphones scintillent dans la pénombre. Soudain voilà la star de la soirée. Burna Boy dévoile une superbe scène bardée d’écrans géants dont l’un sphérique révèle un véritable carrousel, l’icône de l’affiche de sa tournée mondiale. Tout le public est munis de bracelets lumineux connectés offrant une scénographie réussie.

Avec sa combinaison de dancehall, de reggae, d’afrobeat et de pop, Burna Boy va enchainer pendant plus de trois heures une quarantaine de ses plus grands tubes comme « Pull up », « Dangote », « Collateral Damage », « Donne-moi l’accord », « For my Hand » qu’il avait sorti en feat avec Ed Sheeran ou encore « Common Person » et « Onyeka ». Le chanteur nigérien va même invité sur scène Jorja Smith pour chanter en feat « Be Honest ». Burna Boy achèvera son show avec son célèbre « Last Last », sous l’ovation d’un public conquis.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles