0.6 C
Courbevoie
vendredi 9 décembre 2022
- Publicité -

Weezer, Fall Out Boy et Green Day, offrent un show incroyablement rock

Les trois groupes iconiques du rock des années 2000 ont offert un show dingue au public de la Paris La Défense Arena.

Ce n’est pas un, ni deux, ni même trois groupes, que la Paris La Défense Arena a accueillis dans son antre, mais quatre. Prévu initialement en 2020, puis reporté l’année suivante à cause de la pandémie du Coronavirus et une seconde fois cette année, The Hella Mega Tour (une tournée mondiale amputée de nombreuses dates suite à la pandémie et à la guerre en Ukraine) a enfin pu se tenir ce samedi dans la plus grande salle couverte d’Europe. The Hella Mega Tour c’était sur une même scène Weezer, Fall Out Boy et Green Day, trois groupes iconiques du rock américain des années 2000.

Après une première partie assurée par le groupe australien Amyl and the Sniffers, Weezer a investi la scène de l’Arena. Rivers Cuomo et sa bande a dans une ambiance du tonnerre chanté quinze de ses plus grands tubes dont « Beverly Hills », « Records » et « Island in the Sun ». La setlist est à retrouver ici.

Puis c’est Patrick Stump et son groupe Fall Out Boy qui a enchainé quinze de ses titres avec entre autres « Dance, Dance », « I Don’t Care », « This Ain’t A Scene, It’s An Arms Race », « Centuries » et « Saturday ». (La setlist est à retrouver ici)

Mais la véritable star de la soirée c’était assurément Green Day. Complètement déchainé, Billie Joe Armstrong, le leader du groupe né à la fin des années 80 a assuré une belle prestation pour le plus grand plaisir des fans au lendemain de son show au festival Garorock. Green Day a offert à son public vingt-et-une de ses chansons les plus célèbres comme « Holiday », « Know Your Enemy », « 21 Guns » avant de finir le show par « Jesus of Suburbia » et « Good Riddance (Time of Your Life) ». (La setlist est à retrouver ici)

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles