7.4 C
Courbevoie
mercredi 21 février 2024
- Publicité -

Paris La Défense se prépare déjà à revêtir ses habits de Noël

L’établissement public a lancé un appel d’offres pour la conception et l’installation des illuminations pour les trois prochains Noël.

Les fêtes de fin d’année sont tout juste terminées que Paris La Défense pense déjà aux prochaines. Détenu depuis 2013 par la société portugaise Castros Iluminações Festivas, le marché des illuminations du quartier d’affaires est actuellement remis en jeu. L’établissement public a lancé un appel d’offres pour la conception, la fourniture, l’installation, la dépose et la maintenance des illuminations pour les trois prochaines saisons de Noël (de 2024 à 2026).

Comme pour les années précédentes, le titulaire du marché devra embellir le temps des fêtes une grande partie des quartiers de La Défense (Boieldieu, Valmy, Saisons, Corolles, Reflets, Iris ainsi que la Jetée Chemetov). Le point central de toutes ces décorations s’étendra le long de l’axe historique avec l’implantation de « trois œuvres majeures » au cœur du bassin Takis, sur la place Agam face à son bassin et sur la place de La Défense.

Dans son dossier d’appel d’offres, Paris La Défense souhaite que le titulaire « s’approprie l’atypisme du quartier d’affaires et son côté exceptionnel au niveau architectural », en voulant que « le caractère extraordinaire de la dalle piétonne et de ce paysage architectural unique en France » se ressente également dans les décorations festives. Et pas question pour Paris La Défense de voir son quartier honoré de décorations ordinaires. « Les codes traditionnels des décorations figuratives de Noël seront remplacés par des propositions en accord avec la singularité et la modernité de La Défense », précise l’établissement public.

L’établissement souhaite, avec ces habits de lumière, « susciter l’émotion des passants » avec « un ensemble cohérent » mettant en valeur les tours de La Défense. Paris La Défense impose que la couleur de base des illuminations soit le blanc chaud ou froid, mais que les couleurs d’attrait soient laissées « à la libre appréciation du candidat ».

La configuration atypique du quartier avec « ses effets venturi » devra être prise en compte par les candidats. L’aspect environnemental des décorations lumineuses et leur consommation énergétique aura aussi une importance décisive dans le choix du titulaire.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles