6.8 C
Courbevoie
vendredi 7 mai 2021

La Défense entame une nouvelle étape dans le verdissement de son esplanade

L’établissement public a sélectionné le groupement de maîtrise d’œuvre chargé de transformer l’Esplanade en parc urbain.

Le minéral c’est bien, le végétal c’est mieux ! Paris La Défense vient de désigner le groupement de maîtrise d’œuvre qui sera chargé de métamorphoser durablement le dénivelé d’une vingtaine de mètres de l’esplanade en un vaste parc urbain de sept hectares, entre la fontaine Agam et le bassin Takis.

L’équipe menée par l’architecte paysagiste Michel Desvigne embarque le bureau d’études Arcadis, le spécialiste en écologie urbaine Urban-Eco Scop et l’équipe de Ville Ouverte qui regroupe une trentaine d’urbanistes, architectes, ingénieurs et programmistes. La mission du groupement sera d’imaginer un aménagement « cohérent et pérenne » des espaces publics de l’esplanade, en préservant le projet d’origine de Dan Kiley, le paysagiste concepteur de l’esplanade en 1972 et de s’inspirer des dispositifs expérimentaux menés actuellement sur la dalle en alliant les retours d’expériences collectés auprès des habitants et salariés.

Avec cette réflexion Paris La Défense attend du groupement plusieurs objectifs comme adopter une écriture « simple, durable, économe » en faveur du réemploi des matériaux existants en facilitant la gestion à long terme « autant que possible » de la végétation existante. L’établissement souhaite aussi la mise en œuvre d’une gestion « écoresponsable » des eaux pluviales, du traitement qualitatif et récréatif de l’eau pour animer l’espace public ; de l’amélioration les liaisons entre Puteaux et Courbevoie ainsi qu’entre « le dessus et le dessous ». L’amélioration du confort quotidien des usagers (ombrage, fraîcheur,…) ainsi que l’adaption aux nouvelles fonctionnalités entre autres les mobilités douces est aussi au programme.

Le périmètre du Parc en violet. En orange, le dispositif expérimental « Nouveaux Paysages » récemment installé – Paris La Défense

« Nous allons transformer en profondeur une grande partie de l’axe historique, sur près de 600 mètres de long », se réjouit Pierre-Yves Guice, le directeur de Paris La Défense qui souhaite apporter avec ce projet « d’ampleur » une « très forte dimension écologique » et proposer un espace paysager « agréable » à l’ensemble des publics.

Le projet de verdissement de la dalle n’est pas nouveau. Depuis 2017, des dispositifs de pré-programmation, à l’image de « Nouveaux paysages » récemment mis en place, ont été déployés sur l’esplanade, à même la dalle, dans une optique éphémère et expérimentale. Le groupement animé par Michel Desvigne Paysagiste va, quant à lui, accompagner Paris La Défense dans une réflexion plus globale et plus poussée pour transformer durablement l’esplanade, en surface et en sous-face (réseaux, assainissement…). « Au terme des études effectuées cette année, l’équipe sera en mesure d’établir les futurs grands principes d’aménagement, en vue d’un démarrage des travaux dès la fin de l’année 2021 », promet l’établissement.

Avec « Nouveaux paysages » Paris La Défense expérimente actuellement plusieurs types de plantations sur une partie de l’esplanade – Defense-92.fr

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles