3.9 C
Courbevoie
lundi 6 février 2023
- Publicité -

Déjà plus de 30 000 injections au vaccinodrome de la Paris La Défense Arena

Le vaccinodrome de la Paris La Défense Arena a injecté ce lundi sa 30 000 ème dose de vaccin contre le Covid-19.

Ça vaccine à tour de bras. Ouvert le 3 mai dernier le vaccinodrome de la Paris La Défense Arena que le Premier ministre Jean Castex a visité ce 8 mai, vient d’injecter ce lundi sa 30 000ème dose de vaccin contre le Covid-19. « Entre la première semaine et la seconde semaine nous avons réussi à doubler le nombre de doses administrées », confie Alexandre Agogué, le responsable du centre opéré par la Croix Rouge.

Actuellement ce sont un peu moins de 2 000 doses du vaccin Pfizer BioNTech qui sont administrées quotidiennement dans ce méga centre qui fonctionne du lundi au samedi. « Début juin nous avons prévu de passer à seize boxes (contre une dizaine aujourd’hui) de vaccination », indique Alexandre Agogué. « Mais cela dépendra si nous avons les doses pour faire ce surplus de vaccination », prévient le responsable de la Croix Rouge. Pour faire fonctionner le vaccinodrome de la Paris La Défense Arena une cinquantaine de personnes sont pour l’heure mobilisées, dont une dizaine de Sapeurs-Pompiers de la BSPP chargée de piquer. Dès le 7 juin l’équipe pourrait donc monter en puissance avec 65 personnes si les doses allouées passent à près de 3 000 par jour. Le centre devrait alors rapidement ouvrir sept jours sur sept et peut-être même plus tôt le matin et tard le soir. « Nous avons ouvert des rendez-vous pour trois dimanches de juin. Nous allons voir ce qui se passe mais ça dépendra du nombre de doses que l’on va recevoir », admet Alexandre Agogué.

Si le centre fonctionne toujours uniquement sur rendez-vous il est possible de se faire administrer les doses restantes. Mais cela relève du petit bonheur la chance. « Nous ne gâchons pas de doses. Dès fois nous avons des surplus de doses ou des gens qui ne viennent pas se faire vacciner. Il y a aussi des gens dont leur état de santé ne leur permet pas. Donc nous avons en moyenne par jour une trentaine de personnes qui peuvent être prises sans rendez-vous », souligne Alexandre Agogué.

Pour décrocher un rendez-vous -ils seront ouverts à tous les adultes dès le 31 mai- il faut guetter les sites comme Doctolib. « Nous ouvrons généralement les rendez-vous le jeudi après-midi car les allocations pour la semaine suivante nous sont confirmées le mercredi ou jeudi », prévient Alexandre Agogué. Et pour le moment il n’y a eu aucune réaction grave au centre de La Défense. « Il n’y a pas eu de malaise grave même s’il y en a eu des petits dû à la vue d’une aiguille mais aussi de type allergique », affirme Alexandre Agogué.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles