22.7 C
Courbevoie
samedi 19 juin 2021
- Publicité -

En visite au vaccinodrome de La Défense, Castex demande aux plus de 55 ans de se faire vacciner avec du AstraZeneca

Le Premier ministre Jean Castex s’est rendu dans le grand vaccinodrome de la Paris La Défense Arena ce samedi. Il a exhorté les plus de 55 ans à se faire vacciner avec du AstraZeneca.

Jean Castex était en déplacement à La Défense ce samedi. Non pas pour une commémoration de la victoire des alliés sur l’Allemagne nazie, mais pour découvrir le vaccinodrome de la Paris La Défense où sont injectés depuis lundi dernier des doses de Pfizer BioNtech.

« Je suis venu féliciter toutes celles et ceux qui se mobilisent ici comme ailleurs partout en France. Ici c’est la Croix rouge française qui est une nouvelle fois en première ligne […]. J’ai vu beaucoup d’étudiants […] qui viennent prêter leurs concours à cet exercise », a confié le chef du gouvernement lors d’une courte allocution.

« Notre objectif commun est de réussir le retour progressif vers une vie normale notamment à partir du 19 mai. On voit que la situation sanitaire s’améliore, c’est une évolution claire. J’espère […] aussi que très vite on passera en-dessous des 5 000 personnes hospitalisées en réanimation. Il faut à tout prix continuer de faire des efforts », a t-il rajouté en demandant aux français d’être vigilants pour les prochains jours : « Je lance un appel à tous ceux qui bénéficieront du long weekend de l’ascension : Il faut rester très prudent pour ne pas que les chiffres qui sont dans la bonne voie se dégradent ».

A l’issue de sa rencontre avec les membres de la Croix Rouge, le Premier ministre a exhorté les plus de 55 ans à se faire vacciner avec du AstraZeneca, un vaccin largement boudé par les français. « La vaccination progresse très bien […], l’objectif de 20 millions à la mi-mai est à notre portée […]. On a encore 13 millions de plus de 55 ans qui n’ont pas reçu leur première injection […]. Il y a encore en France deux millions de doses d’AstraZeneca pas utilisées et nous allons en recevoir trois millions dans les quatre semaines qui viennent […]. Il n’y a pas de danger. Je vous exhorte à vous faire vacciner », a martelé Jean Castex, avant d’aller visiter un autre grand centre de vaccination non loin de là, à Rueil-Malmaison.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles