10.8 C
Courbevoie
dimanche 28 février 2021

HSBC veut supprimer 557 postes en France

La banque anglaise va lancer un énième plan social dans sa filiale française. Basé en grande partie à La Défense, HSBC compte se séparer de 557 de ses salariés.

Alors qu’HSBC cherche depuis plus d’un an à se séparer de sa banque de détail en France, le groupe anglais a annoncé un nouveau plan social. La banque dont une grande partie de ses effectifs français sont basés dans le quartier d’affaires de La Défense a annoncé un projet visant à supprimer 557 postes.

« Un projet de rupture conventionnelle collective a été présenté aux organisations syndicales, qui, sous réserve de la signature d’un accord, proposera des départs volontaires : 557 postes pourront être ouverts au volontariat », a précisé une porte-parole de la banque aux Echos.

Concrètement sur les 557 postes, 388 concerneront la banque d’entreprises, 119 dans les fonctions centrales et 50 sur les fonctions opérations et IT, a précisé la porte-parole d’HSBC France. Les premiers départs volontaires « pourraient se faire fin avril jusqu’à septembre », selon la CFDT.

Début 2020, le groupe bancaire avait annoncé un vaste plan de restructuration à l’international, avec la suppression de 35 000 emplois d’ici 2022, principalement aux États-Unis et en Europe, moins rentables, afin de se concentrer sur l’Asie.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles