22.7 C
Courbevoie
samedi 19 juin 2021
- Publicité -

Le « Campus Cyber » ouvrira à l’automne prochain à La Défense

C’est à l’automne prochain qu’ouvrira dans la tour Eria le campus de Cybersécurité à la française.

Des spécialistes de la cyber sécurité sous un toit. Annoncé en septembre 2020, la venue du nouveau « Campus Cyber » à La Défense est désormais officielle. Ce nouveau campus se réunira en octobre prochain dans les 26 000 mètres carrés de la tour Eria tout juste construite en lisière de La Défense, à Puteaux.

Ce lieu se veut être « le totem » de la cybersécurité en France et « la vitrine de l’excellence à la française » à l’international. Devenue un enjeu crucial pour les entreprises, les collectivités et plus largement les pays, la cybersécurité semble avoir un bel avenir face à des cyberattaques de plus en plus virulentes.

Fondée par Atos, Beijaflore, CapGemini, Cesin, Epita, Gatewatcher, Orange Cyberdéfense et Wavestone, ce campus prenant la forme d’une SAS est soutenu par l’Etat qui est rentré au capital à hauteur de 49 %. Et désormais ce sont près de soixante-quatre entreprises, principalement françaises (Alstom, Altarea, Covéa, EDF, Sanofi, Thales, Total,…) qui ont rejoint la structure avec comme objectif : lutter contre les menaces d’internet.

« La singularité de ce projet est de réunir au sein de cette structure et sur un même site l’ensemble de la communauté technique, économique et académique à même de créer l’expertise nécessaire pour faire face aux nouvelles formes de cybermenaces au service des entreprises, des collectivités et des administrations », indique Michel Van Den Berghe, le président du Campus Cyber qui vient récemment de quitter Orange Cyberdéfense duquel il était aux commandes depuis 2014.

Le campus se composera de 30 % d’espaces privatifs pour les grands acteurs de la cybersécurité. 15 % des bureaux hébergeront des pépites françaises du secteur dont Gatewatcher, Yes We Hack et Tehtris. À cela s’ajoutera 15 % d’espaces pour les acteurs de la cybersécurité du monde public avec notamment l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information). Mais le véritable atout du site résidera dans ses 35 % d’espaces collaboratifs où les acteurs du secteur pourront échanger et travailler sur des projets communs. Des écoles seront aussi présentes comme celle d’ingénieurs en informatique l’EPITA. 150 à 200 étudiants seront formés chaque année sur le campus. Le campus se voudra aussi vivant avec l’organisation de nombreux événements comme des conférences ou des colloques.

« La cybersécurité est l’affaire de tous, il est impératif que le secteur du privé et le secteur du public travaillent de concert et le Campus Cyber incarne cette réponse collective et souveraine à la menace cyber, assure le secrétaire d’État au numérique Cédric O. Le campus sera un lieu d’innovation pour la cyber [sécurité] en France et sera porté à majorité par le secteur privé. Ce modèle est sans équivalent dans le monde ».

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles