33 C
Courbevoie
vendredi 19 juillet 2024
- Publicité -

Propriétaire de la tour Europlaza, Vitura résiste à la crise immobilière

La petite foncière parisienne cotée à Euronext affiche un patrimoine valorisé à 1,307 milliard d’euros.

Dans un contexte morose, Vitura, la petite foncière parisienne cotée à Euronext affiche un résultat EPRA de 14,3 millions d’euros à la fin de 2023 et un taux d’endettement de 62,4 % contre 54,9 % un an plus tôt.

Avec un patrimoine de six immeubles, dont la tour Europlaza à La Défense -représentant une surface de plus de 200 000 mètres carrés- valorisés à 1,307 milliard d’euros (en recul de 13 % par rapport à fin 2022), Vitura enregistre un taux d’occupation de 82,9 % et un revenu locatif IFRS de 51,2 millions d’euros (-5,3 % par rapport à 2022).

Northwood Investors reste aujourd’hui l’actionnaire majoritaire de Vitura avec 58,2 % des parts. GIC détient 24,8 % de la foncière et Axa 5,1 %. Enfin, 11,7 % des parts sont détenues par des actionnaires tiers et 0,2 % en auto-détention.

Dans le quartier d’affaires, la tour Europlaza et ses 52 100 mètres carrés sont valorisés à 354 millions d’euros. L’édifice qui affiche un taux d’occupation de 82 % héberge plusieurs locataires dont KPMG, Nintendo, Bpifrance, GSF et l’Autorité Bancaire Européenne (ABE). Les rénovations successives du gratte-ciel et l’ajout de nouveaux services semblent avoir porté leurs fruits, fidélisant d’une part les locataires et en attirant de nouveaux.

Dans les prochains mois, deux baux arrivent à échéance. « Nous discutons avec les deux locataires pour renouveler leurs baux », confie Olivier Marguin, managing director de Northwood Investors, responsable de l’asset management de Vitura. Vitura dit également être en négociation pour commercialiser dès cette année près de 3 000 mètres carrés dans Europlaza.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles