5.6 C
Courbevoie
samedi 20 avril 2024
- Publicité -

Top 14 : le Racing 92 l’emporte à l’arrachée face à Bordeaux

Les Racingmen ont remporté 31 à 28 leur rencontre face aux bordelais dans ce match comptant pour la vingt-deuxième journée du Top 14.

Une défaite bien amère pour l’Union Bordeaux Bègles (UBB). Les Racingmen ont remporté à l’arrachée 31 à 28, leur rencontre face aux bordelais, ce samedi dans ce match comptant pour la vingt-deuxième journée du Top 14.

Pour ce match retour les Ciel & Blanc avaient donné rendez-vous aux bordelais au stade Bollaert-Delelis de Lens. Obligés de déserter leur Paris La Défense Arena à cause des répétitions de Beyoncé, les Racingmen ont retrouvé l’enceinte des lensois eux-mêmes en déplacement ce soir-là au Parc des Princes pour un affrontement malheureux face au PSG.

Cette excursion vers les corons a bien failli mal tourner pour les joueurs de Jacky Lorenzetti, le président du Racing 92. Écrasés durant la première mi-temps, les Ciel & Blanc ont réussi dans la douleur à remonter au score au retour des vestiaires et à inscrire, dans les ultimes secondes d’une prolongation épique, un essai de pénalité salvateur. Cette pénalité litigieuse « offerte » aux franciliens a été mal vécue par les joueurs de l’UBB. Vivien Praderie, l’arbitre de la rencontre a d’ailleurs reconnu à l’issue du match, une erreur.

Durant ce match les Racing 92 a inscrit quatre essais (G.Fickou 47’, A.Hemery 52’, A. Bresler 71’ et F.Russell 82’), dont trois ont été transformés (F. Russell 48’, 53’ et 73’) ainsi qu’une pénalité (A.Gibert 37’). De son côté Bordeaux s’est surtout distingué par les pénalités inscrites, sept au total (M.Lucu 15’, 26’, 31’, 40’ 55’, 65’ et 79), où s’ajoute un essai (N.Depoortere 43’), transformé (M.Lucu 44’).

Cette rencontre délocalisée a par ailleurs été marquée par une grève des techniciens en charge de la filmer et la diffuser. Protestant contre la réforme des retraites, les équipes techniques ont débrayé durant les quinze premières minutes du match. Conséquence : une seule caméra a filmé en plan large le début de l’affrontement entre l’UBB et le Racing 92, rendant l’arbitrage vidéo impossible.

Cette victoire sur le fil du rasoir permet au Racing 92 de se glisser à la cinquième place du podium du tournoi français de Top 14.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles