17.6 C
Courbevoie
vendredi 7 octobre 2022
- Publicité -

Un premier bilan encourageant pour réouverture du Westfiled Les 4 Temps

Pour sa première semaine de réouverture le bilan semble plutôt positif au Westfield Les 4 Temps.

Fermé pendant plus de trois mois, le centre commercial Westfield Les 4 Temps et ses enseignes a pu rouvrir le mercredi 19 mai. Une semaine après, le bilan semble positif du moins pour la direction du mall. « Nous avons eu un gros weekend avec un jour férié. Nous sommes extrêmement contents de cette ouverture qui s’est passée dans les meilleures conditions », confie Thibault Desmidt. « Nous avons eu la même fréquentation le samedi et dimanche qu’à la même période en 2019. C’est encourageant car nous n’avions pas les même armes ; en 2019, il n’y avait pas le couvre-feu, la jauge pour le cinéma et les restaurants fermés », souligne Thibault Desmidt qui admet en revanche que sur les jours de semaine la situation reste encore « délicate ».

Comme pour les fermetures du printemps et de l’automne 2020, cette longue pause aura eu des conséquences pour certaines enseignes. « Même si ce confinement était plus long et plus dur nous avons eu seulement la Compagnie des petits que nous n’avons pas eu le plaisir de retrouver. Mais ce n’est pas propre au 4 Temps. C’est tout le réseau en France qui a fermé », note Thibault Desmidt. Au printemps 2020, lors de la première réouverture plusieurs enseignes avaient alors disparus comme Aldo et Panino Giusto.

Du côté des commerçants le bilan est mi-figue mi-raisin. « Ça s’est plutôt bien passé », confie un vendeur de la boutique New Balance, une enseigne de chaussures. « Ça a bien marché le jour de l’ouverture et le samedi et dimanche », ajoute pour sa part Yohan le responsable de la boutique Kaporal. Si les enseignes destinées plutôt à un public jeune ou large semblent avoir bien repris leurs activités, celles destinées aux salariés du quartier d’affaires ont en revanche eu plus de mal, La Défense étant encore bien désertée. « Ça été décevant. Notre clientèle est liée au quartier d’affaires », lâche une vendeuse d’une enseigne de prêt-à-porter pour femmes qui ne cache pas son inquiétude pour la suite.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles