21.5 C
Courbevoie
dimanche 9 mai 2021

L’ex-directrice de Defacto Katayoune Panahi quitte les Hauts-de-Seine pour la SNCF

Après sept années comme directrice générale des services du département, Katayoune Panahi l’ancienne directrice de Defacto rejoint le groupe SNCF.

Elle quitte le département. Après sept années passées comme directrice générale des services du département des Hauts-de-Seine, Katayoune Panahi va rejoindre le 1er février prochain le groupe SNCF où elle rejoindra la direction générale de l’immobilier.

Ingénieure en chef des ponts, des eaux et des forêts, Katayoune Panahi a débuté sa carrière en 1996 au ministère de l’Équipement et des Transports, d’abord en administration centrale puis à la direction départementale de l’Équipement des Yvelines, de 1998 à 2002, où elle a notamment piloté le transfert aux collectivités territoriales du patrimoine de l’établissement public d’aménagement de la Ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines (EPASQY), et à la direction départementale de l’Équipement des Hauts-de-Seine, de 2002 à 2006, où elle a été responsable des études et des grands travaux autoroutiers.

En 2006, elle a rejoint le ministère de l’Écologie pour œuvrer à la transformation organisationnelle des services. En décembre 2008, lors de la crise financière, elle a été appelée au cabinet du Ministre chargé de la mise en œuvre du plan de relance de l’économie. Elle y a piloté notamment le financement des opérations d’infrastructures de transport et de renouvellement du matériel roulant de la SNCF et de la RATP dans le cadre du plan de relance.

Début 2010 l’ancien président du département Patrick Devedjian, décédé en mars dernier du Covid-19 la nomme à la direction de Defacto, le nouvel établissement public crée un an plus tôt pour gérer le quartier d’affaires. Un poste qu’elle occupa jusqu’à la fin de l’été 2013 et l’arrivée de Marie-Célie Guillaume.

Depuis octobre 2013, Katayoune Panahi est devenue la bras droit de Patrick Devedjian en étant sa directrice générale des services. Elle aura piloté une stratégie d’attractivité territoriale essentiellement basée sur la réalisation d’opérations d’investissement structurantes et une politique ambitieuse d’accès à la culture pour tous, mais également la démarche de rapprochement du département des Hauts-de-Seine avec celui des Yvelines.

« Je souhaite remercier Katayoune Panahi pour son engagement sans faille, ses qualités d’écoute, son volontarisme et l’efficacité de son action, tout au long de la période d’intérim que j’ai assurée suite au décès de Patrick Devedijan, puis lorsque j’ai été élu président du département des Hauts-de-Seine », a confié Georges Siffredi ce lundi dans un communiqué.

Si depuis l’arrivée de Georges Siffredi en avril dernier plusieurs têtes sont en train de changer dans le département, ce départ de Katayoune Panahi est officiellement d’un commun accord. « Je tiens à remercier l’ensemble des élus départementaux qui, sous la présidence successivement de Patrick Devedjian et Georges Siffredi, m’ont accordé leur confiance ces 7 dernières années pour mener à bien des chantiers aussi exceptionnels par exemple que La Seine Musicale, l’aménagement des berges de Seine, les projets de tramways T2, T6, T10, les broderies du parc de Sceaux, le déploiement du Très haut débit, la rénovation du musée Albert Kahn, le futur musée du Grand Siècle… », s’est-elle exprimée.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles