8.5 C
Courbevoie
samedi 20 avril 2024
- Publicité -

Les ministres Amélie Oudéa-Castéra et Clément Beaune en balade dans les gares d’Eole

A un an de l’ouverture de la ligne prolongée jusqu’à Nanterre, les ministres Amélie Oudéa-Castéra et Clément Beaune sont venus visiter l’énorme chantier d’Eole à Porte-Maillot et La Défense.

A l’été 2024 la flamme olympique illuminera le ciel de Paris. Pour l’heure ce sont les projecteurs de l’ultime grue d’Eole qui illuminent à la nuit tombée la Porte Maillot. Alors que dans dix-sept mois la capitale française sera le centre du monde, partout dans la région les ouvriers s’activent sur les nombreux chantiers pour que tout soit prêt à temps afin d’accueillir les dizaines de milliers d’athlètes et supporteurs. Face au Palais des Congrès, où prendra place le centre des médias, le chantier de la future gare du RER E de la Porte Maillot continue d’avancer malgré un important retard.

Ce vaste chantier tout comme celui de la gare de La Défense, la ministre des sports Amélie Oudéa-Castéra et Clément Beaune, le ministre des transports les ont arpenté ce lundi. « On avance avec des délais serrés. On sera prêts. On est engagé et c’est une course », indique Clément Beaune promettant de « belles infrastructures » pour les Jeux Olympiques.

Avec cette visite les deux ministres voulaient rassurer sur l’avancée du projet malgré l’énorme retard et l’explosion du budget. « On a trouvé une entente tout début février pour financer collectivement les surcoûts du projet avec tous les acteurs », promet Clément Beaune.

Mais c’est l’incertitude du financement de l’exploitation d’Eole ainsi que des prolongements des lignes 11 et 14 du métro (soit près de 600 millions d’euros) qui ont poussé Valérie Pécresse, Anne Hidalgo, Georges Siffredi et Pierre Bédier à boycotter la balade ministérielle.

« Il y a des discussions qui sont en cours avec Valérie Pécresse (la présidente de la région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités, ndlr) depuis le 23 janvier. On s’est donnés jusqu’à avril pour trouver des solutions », assure le ministre des transports qui espère acter des financements « agréés et stabilisés » pour cet été.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles