17 C
Courbevoie
jeudi 6 octobre 2022
- Publicité -

Le parvis de l’hôtel de ville de Nanterre bientôt rebaptisé en hommage aux victimes de la tuerie de 2002

Vingt ans après la dramatique tuerie du conseil municipal de Nanterre, le parvis de l’hôtel de ville va être rebaptisé en hommage aux huit victimes.

Ce fût une soirée dramatique qui choqua la France. Alors que s’achevait la séance du conseil municipal de Nanterre en cette nuit du 26 au 27 mars 2002, Richard Durn, suivi pour des troubles psychiatriques fait irruption dans l’hôtel de ville muni d’une arme. Il va abattre froidement huit adjoints et conseillers municipaux et en blesser dix-neuf autres avant d’être appréhendé. Conduit au 36, quai des Orfèvres, Richard Durn s’était suicidé en se défenestrant au deuxième jour de sa garde à vue dans les locaux de la brigade criminelle.

Pour ne pas oublier cette soirée tragique, l’actuel conseil municipal de Nanterre a décidé à la demande du maire Patrick Jarry de rebaptiser le parvis de l’hôtel de ville, « Place du 27 mars 2002 ». Cette nouvelle dénomination sera officiellement célébrée en marge des commémorations du drame prévues les 26, 27 et 28 mars prochain.

En 2012, lors de la dixième année de commémoration du drame, plusieurs allées des terrasses de l’Arche dans la prolongation de l’axe historique avaient été renommées du nom des victimes : Louiza Benakli, Christian Bouthier, Jacotte Duplenne, Monique Leroy-Sauter, Olivier Mazotti, Valérie Méot, Michel Raoult et Pascal Sternberg.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles