10.4 C
Courbevoie
mardi 26 octobre 2021
- Publicité -

Le Marks & Spencer Food de La Défense ne fermera pas (du moins pour l’instant)

L’emblématique chaine anglaise a annoncé la fermeture de la moitié de ses magasins français localisés dans la région parisienne.

La vie de Marks & Spencer (M&S) est loin d’être un long fleuve tranquille en France. L’emblématique chaine anglaise a annoncé la fermeture « au cours des prochains mois » de onze de ses vingt magasins français, soit la moitié de ses adresses localisées dans la région parisienne. Ce n’est pas une baisse de fréquentation des clients français qui a motivé l’enseigne à mener ce plan de restructuration mais les conséquences du Brexit, doublées par la crise sanitaire.

« Les procédures d’exportation, longues et complexes désormais, en place à la suite de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne limitent considérablement l’approvisionnement en produits frais et réfrigérés du Royaume-Uni vers l’Europe et continuent d’avoir un impact sur la disponibilité des produits pour nos clients », justifie le groupe dans un communiqué.

Depuis de longs mois déjà le Brexit et le Coronavirus entrainent de nombreuses pénuries dans les boutiques laissant des frigos et étals désespérément vides. Les mythiques sandwichs triangles sont eux devenus quasiment introuvables.

Une histoire française compliquée

Conséquences, SFH, l’un des deux partenaires de Marks & Spencer en France va arrêter son contrat en franchise. Ses onze points de vente situés majoritairement à Paris vont disparaitre. En revanche les neuf autres M&S exploités par Lagardere Travel Retail, le deuxième partenaire du groupe dans l’hexagone resteront ouverts. Ils sont localisés dans les aéroports, gares ou stations de métro, dont la gare RER de La Défense. Le textile qui est lui disponible uniquement sur le site internet de M&S.

« M&S a une longue histoire au service de ses clients en France et ce n’est pas une décision que nous, ou notre partenaire SFH, avons prise à la légère », regrette Paul Friston, responsable de Marks & Spencer pour l’international, dans le communiqué.

L’histoire française de Marks & Spencer n’est pas simple. Arrivé dans le pays en 1975, Marks & Spencer avait fermé en 2001 à la surprise générale ses dix-huit magasins -dont celui de 3 000 mètres carrés des Quatre Temps ouvert en décembre 1994-, laissant sur le carreau près de 1 500 salariés. L’enseigne anglaise avait retenté sa chance dix ans plus tard, en 2011 en ouvrant un flagship sur la plus belle avenue du monde à Paris. En juin 2014 M&S était revenu dans le quartier d’affaires, mais cette fois dans la gare du RER. Son franchisé Lagardere Travel Retail ouvre dans la salle d’échanges à l’emplacement de l’ancien Virgin Megastore un grand magasin de 700 mètres carrés entièrement consacré à l’alimentaire.

Mais deux ans plus tard, Marks & Spencer se prend les pieds dans le tapis et annonce la fermeture de ses sept boutiques détenues en propre en raison de pertes financières. L’entreprise ne veut cependant pas quitter la France et mise sur ces deux partenaires pour ne proposer que de l’alimentaire.

Après la fermeture de ces onze Marks & Spencer Food, la chaine anglaise ne comptera donc plus que neuf établissements en France. Mais pour combien de temps…

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles