17.8 C
Courbevoie
mercredi 19 juin 2024
- Publicité -

Le danois ISS veut se séparer de sa branche française

Le groupe danois opérant dans les services de nettoyage, de restauration, de sécurité et de maintenance pour les entreprises a annoncé sa volonté de céder ses activités françaises.

ISS ne croit plus en la France. Le danois spécialisé dans les services de nettoyage, de restauration, de sécurité et de maintenance pour les entreprises a annoncé vouloir vendre ses activités françaises qui emploient plus de 14 000 personnes suite à des résultats « non satisfaisants ».

ISS dont le siège français est implanté depuis peu à La Défense, au sein de l’immeuble Adamas et qui bénéficie de nombreux contrats dans les tours du quartier affirme dans un communiqué « engager un processus de mise en vente de l’ensemble de ses activités de propreté, de facility management et de logistique en France », afin « d’identifier de nouvelles solutions pour assurer à ISS des perspectives de croissance solides et pérennes sur un marché français complexe et ultra-concurrentiel ».

Le groupe qui emploie près de 350 000 personnes dans le monde précise également dans son communiqué que les résultats financiers en France « n’ont pas été satisfaisants » et qu’ils avaient « dilué » la croissance et la marge opérationnelle globales du groupe, et que « le développement en France n’avait pas généré les améliorations attendues », entre autres « en raison de défis stratégiques inhérents et de conditions de marché difficiles ».

Pourtant la branche française d’ISS ne semble pas si mauvaise que ça à en croire son dirigeant. « ISS France bénéficie d’un portefeuille de clients diversifié et d’équipes expérimentées et engagées. Durant cette recherche d’un potentiel repreneur, nous continuerons à servir l’ensemble de nos clients existants de la même manière qu’aujourd’hui et avec le même niveau d’exigence », assure Marc De Oliveira, président d’ISS France. En attendant la vente, le groupe ISS que « le processus de mise en vente n’entraînera aucun changement dans le quotidien des équipes concernées ».

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles