10.4 C
Courbevoie
mardi 26 octobre 2021
- Publicité -

Un salarié d’une enseigne du Westfield Les 4 temps mortellement poignardé

Le drame s’est produit mercredi vers 20 heures, sur la place du Dôme, devant l’entrée du Westfield Les 4 Temps.

L’émotion était extrêmement forte ce jeudi devant le petit kiosque de Waffle Factory. Un salarié, de l’enseigne de restauration rapide spécialisée dans les gaufres, a été mortellement agressé mercredi soir vers 20 heures. Le drame s’est déroulé à l’extérieur du centre commercial Westfield Les 4 Temps, au niveau de la place du Dôme, en haut du grand escalier Kowalski.

Alors que Kelven A., 26 ans avait terminé sa journée de travail depuis plusieurs heures et profitait de son temps libre pour faire du shopping, il semblerait d’après les premiers éléments de l’enquête qu’il ait eu la malchance de croiser la route de Jean-Ismaël B., un SDF de 39 ans, visiblement alcoolisé. Après une dispute dont ont ignore encore la raison, ce dernier a infligé au moins trois coups de couteau au niveau du thorax, du cou et de l’épaule à sa victime. Très vite arrivés sur le lieu de l’agression les secours n’ont rien pu faire, et Kelven est malheureusement décédé sur place.

Après une brève sommation, l’agresseur a été interpellé sans résistance par les policiers quelques minutes plus tard, dans le centre commercial au niveau du McDonald’s. Selon Le Parisien il a été placé en garde à vue dans les locaux de la sous-direction de la police judiciaire des Hauts-de-Seine, à qui l’enquête a été confiée. Les raisons de cet acte n’ont pas encore été révélées.

D’après son patron, Thierry Amichaud, le franchisé de ce point de vente et de ses collègues, le jeune homme ne connaissait pas son bourreau. « Il s’est retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment », déplore Thierry Amichaud.

Un drame qui a traumatisé les collègues de Kelven. « Tout le monde est sous le choc », glisse simplement un employé de l’enseigne. « J’ai de la douleur pour l’équipe », confie pour sa part Thierry Amichaud. « Je retiens de lui son sourire, sa gentillesse. Il était arrivé en juillet dernier et je voulais le faire évoluer », rajoute-t-il parlant d’un « employé modèle ». Habitant de Nanterre, la ville a fait part dans un communiqué de son « entière solidarité avec sa famille ainsi que ses proches » et dit se joindre à « la tristesse légitime des Nanterriens face à ce drame » tout en appelant « chacun au calme et à la retenue ».

Ce n’est pas la première fois qu’un accident mortel implique un SDF à cet endroit du quartier d’affaires. Très fréquenté par des sans-abris souvent alcoolisés ou sous l’emprise de stupéfiants, les fins d’après-midi et soirées sont régulièrement agitées. En février dernier, un marginal avait subtilisé un petit véhicule de service de Paris La Défense et foncé sur deux personnes, tuant une femme sans-abri de 62 ans. Plus récemment, le samedi 11 septembre une violente altercation avait opposé des SDF, sans faire de victime cette fois-ci…

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles