17.2 C
Courbevoie
dimanche 26 mai 2024
- Publicité -

Nicolas Glady va prendre la direction du Pôle Léonard de Vinci

L’actuel directeur de Télécom Paris va prendre la tête du Pôle Léonard de Vinci en septembre prochain.

Nicolas Glady va prendre la direction du Pôle Léonard de Vinci le 2 septembre prochain afin de remplacer Sébastien Tran qui a quitté ses fonctions en décembre dernier. L’intérim est actuellement assuré par Thierry Delécolle.

Nicolas Glady est titulaire d’un PhD Applied Economics de la KU Leuven, d’un diplôme d’ingénieur civil informaticien de l’École polytechnique de Bruxelles et d’un DES en management de Solvay Business School (Université Libre de Bruxelles). De nationalité belge, naturalisé français en 2022, il débute sa carrière dans la banque et le conseil chez Deloitte où il accompagne des entreprises dans leur transformation numérique avant de se diriger vers le monde académique et de la recherche. Actuel directeur de l’école Télécom Paris depuis 2019, il est passé par l’ESSEC où il a été professeur puis directeur général adjoint. A l’ESSEC, il a développé plusieurs chaires (Chaire Strategic Business Analytics avec Accenture) et programmes de formation (MSc Data Sciences & Business Analytics avec CentraleSupelec) dans le domaine du numérique et du business analytics et dirigé le centre pour le Business Digital de 2014 à 2019.

Il aura pour mission de poursuivre le développement en France et à l’international du Pôle universitaire Léonard de Vinci défini dans le plan stratégique 2022‐2027 « De l’émergence à la référence » qui repose sur cinq grands piliers : « la diversification de l’offre de formation proposée par les 3 écoles (EMLV, ESILV, IIM) », « une organisation agile fondée sur un déploiement multicampus », « le renforcement des liens entre activités de recherche et innovation », « la prise en compte des enjeux DD‐RSE dans toutes les dimensions du Pôle » et « l’utilisation de l’IA afin d’améliorer la réussite et l’expérience des étudiants ».

« Le double parcours d’ingénieur, spécialisé en traitement des données et intelligence artificielle et de manager, complété par un PhD en économétrie de Nicolas Glady, son expérience de direction de grandes institutions comme Télécom Paris et l’ESSEC sont de sérieux atouts pour diriger le Pôle Léonard de Vinci et piloter le projet de transformation en société à mission soutenue par une structure associative pour la démultiplication des actions sociétales. Un modèle qui vise à répondre aux grands enjeux des prochaines décennies dans un contexte de défis sociaux et environnementaux croissants. Sa vision de l’enseignement supérieur de demain est parfaitement en phase avec les attentes des entreprises et de la société. Nous nous réjouissons de son arrivée prochaine ! », déclare Pascal Brouaye, le président du Pôle Léonard de Vinci.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles