7.6 C
Courbevoie
dimanche 25 février 2024
- Publicité -

Un incendie détruit le Aldi du quartier du Parc Sud de Nanterre

Le supermarché Aldi du quartier du Parc Sud à Nanterre a été ravagé par un incendie qui pourrait bien être criminel.

Le quartier du Parc du Sud de Nanterre fait de nouveau parler de lui, et pas en bien. Alors qu’une fusillade a éclaté le week-end dernier dans ce quartier jouxtant celui de La Défense, un incendie a ravagé dans la nuit de mardi à mercredi le supermarché de hard-discount Aldi, ouvert en février dernier.

C’est vers 3h30 du matin que des riverains ont constaté un important dégagement de fumée émanant de ce supermarché implanté avenue Pablo Picasso à Nanterre. Les sapeurs-pompiers arrivent très rapidement sur place et en nombre. Quatre-vingts soldats du feu et vingt-cinq véhicules d’intervention sont dépêchés sur le sinistre. Les pompiers font, dans un premier temps, face aux rideaux de fer du magasin. Et le temps presse car le commerce est situé sous un immeuble de logements. A l’aide de quatre lances, les pompiers parviennent à maitriser le feu sans qu’il se propage et surtout sans qu’il ne fasse de victime.

Mais alors que s’est-il passé ? Comment un incendie a pu se déclencher en pleine nuit dans ce magasin d’environ 1 200 mètres carrés entièrement refait à neuf ? Afin de déterminer les causes du brasier une enquête judiciaire a été confiée au commissariat de Nanterre et des prélèvements ont été réalisés par le Laboratoire Central de la Préfecture de Police (LCPP). La piste criminelle n’est pas écartée et elle est même privilégiée par la mairie de Nanterre.

« La municipalité de Nanterre condamne fermement cet acte criminel, qui prive des milliers d’habitants d’un commerce essentiel à la vie quotidienne, et tient à apporter son soutien aux personnels du magasin », se désole la municipalité dans un communiqué. « Il n’est pas acceptable qu’une toute petite minorité de délinquants empoisonnent la vie de tout un quartier. Nous disons stop ! ça suffit ! », rajoute la ville qui souhaite que les auteurs des faits soient « identifiés » et « sévèrement punis par la justice ». Et la ville s’interroge : « qui a intérêt à dégrader ainsi la vie des habitants du quartier ? Qui cherche à ce que rien ne change dans le quartier ? ». Car ce n’est pas la première fois qu’une enseigne de ce type est touchée par un incendie. En mars 2020, en plein confinement, le Carrefour Market voisin avait déjà été victime d’un incendie criminel.

Touchée mais pas coulée. Contactée, l’enseigne allemande Aldi affirme que le magasin « sera reconstruit » sans donner toutefois de date de réouverture. Quant aux personnels, ils devraient éviter le chômage technique. « Tous les collaborateurs sont répartis dans les autres Aldi de proximité », indique l’enseigne de hard-discount .

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles