18.5 C
Courbevoie
dimanche 16 juin 2024
- Publicité -

Paris La Défense rejoint le mouvement Cities Can B

L’établissement public vient d’intégrer Cities Can B, un mouvement mondial réunissant acteurs publics et privés pour penser et mettre en œuvre une transition écologique et sociale à l’échelle d’un territoire.

Le plus grand quartier d’affaires d’Europe vient de lancer début juillet le programme « Paris La Défense Can B ». Paris La Défense rejoint ainsi le réseau Cities Can B qui regroupe les villes d’Asunción (Paraguay), Barcelone (Espagne), Mendoza (Argentine), Rio de Janeiro (Brésil), Santiago (Chili) et récemment São Paulo (Brésil). Le mouvement Cities Can B réunit acteurs publics et privés pour penser et mettre en œuvre une transition écologique et sociale à l’échelle d’un territoire.

Le mouvement B Corp œuvre à transformer l’économie mondiale, afin qu’elle bénéficie à tous les humains et au vivant. Communauté active et ouverte, elle engage toutes les entreprises volontaires dans une démarche de transformation pour donner vie à une économie plus inclusive, équitable et régénératrice. Aujourd’hui, B Corp s’étend dans 88 pays et fédère plus de 6 400 entreprises de toutes tailles et tous secteurs, dont 300 en France.

B Corp fournit gratuitement des outils de pilotage et de mesure d’impact, valorise les meilleures pratiques des entreprises et l’évolution de leur modèle d’affaires à travers un label reconnu à l’international, et propose des programmes de mobilisation collective. Parmi eux, le réseau international Cities Can B mobilise et fédère tous les acteurs des territoires (publics, privés, associatifs, citoyens…) dans une démarche de progrès contribuant aux 17 objectifs de développement durable de l’ONU.

Le programme Paris La Défense Can B doit permettre d’accompagner les acteurs participants -publics comme privés- dans leurs démarches d’évaluation d’impact environnemental, social et sociétal pour définir un chemin de progrès. Ce collectif est aussi invité à coconstruire de nouveaux projets sur le territoire et ainsi accélérer sa transformation.

« Avec le lancement du programme Paris La Défense Can B, nous visons à faire émerger collectivement une véritable économie à impact positif fondée sur des actions concrètes et mesurables. Cette démarche met au premier plan les valeurs de coopération, d’innovation et d’engagement qui sont au cœur de la stratégie de transformation de Paris La Défense en territoire post-carbone », confie Pierre-Yves Guice, le directeur général de Paris La Défense.

Le programme Paris La Défense Can B comptera, dans un premier temps, deux promotions : une première, de septembre à décembre 2023, puis une seconde de février à mai 2024. Chaque promotion, composée d’environ dix acteurs du territoire, se réunira lors de six sessions de travail animées par UTOPIES et B Lab France, autour de cinq domaines d’impact définis par B Corp : gouvernance, collaborateurs, collectivité, environnement et clients.

Un questionnaire d’auto-évaluation individuelle inspiré du référentiel B Corp et conçu spécifiquement pour ce programme, sera mis à disposition de la promotion. Chaque participant sera ainsi en mesure de faire le bilan de ses points forts et d’identifier ses axes de progression. Portant une attention particulière aux aspects climatiques, il est particulièrement adapté aux enjeux du territoire. À travers ce programme, Paris La Défense entend aider les entreprises afin de proposer des actions concrètes et accélérer collectivement la transformation du territoire.

Paris La Défense comptabilise aujourd’hui douze entreprises certifiées B Corp qui placent l’impact positif au cœur de leur stratégie. Au cours du programme Paris La Défense Can B, les participants recevront leurs conseils avisés. Bien que le programme Paris La Défense Can B ne soit pas destiné à obtenir de certification, cette démarche permet de constituer une communauté territoriale d’acteurs engagés dans la transition du quartier. En impliquant l’ensemble des parties prenantes dans ses objectifs de réduction d’émissions de CO2, Paris La Défense souhaite les fédérer autour de sa Raison d’être en divisant par deux les émissions de carbone du territoire d’ici 2030. Pour ce faire, le programme Paris La Défense Can B cultivera la coopération entre les acteurs du territoire, le partage de bonnes pratiques et l’émulation collective.

La promotion Paris la Défense Can B se compose d’une dizaine d’acteurs du territoire (entreprises, sociétés de services et écoles) tels que Afflelou, Allianz France, Aquarys, Covivio, JLL, Mama Shelter, Pandora, Paris La Défense, le Pôle Léonard de Vinci, Sodexo France et Spaces. Tous se sont réunis à l’occasion du lancement du programme, afin de prendre connaissance des enjeux, des modalités et bien sûr, échanger. L’événement pouvait également compter sur la participation de plusieurs entreprises du territoire certifiées B Corp, des membres de l’écosystème B Corp, des partenaires fondateurs du programme dont B Lab et UTOPIES ainsi que des partenaires institutionnels (le département des Hauts-de-Seine, la CCI Hauts-de-Seine, Choose Paris Region, AUDE).

Une table ronde sur le thème « Accélérer le mouvement de l’économie à impact à La Défense en mobilisant les entreprises et les acteurs du territoire » était animée par Céline Crestin, directrice de la stratégie et du développement responsable de Paris La Défense. Celle-ci s’est tenue en présence de Pierre-Yves Guice, directeur général de Paris La Défense, d’Elisabeth Laville, fondatrice de l’agence UTOPIES et experte en RSE, d’Augustin Boulot, délégué général de B Lab France ainsi que d’Olivier Kessler-Gay, directeur général de PANDORA (promotion Paris La Défense Can B 2023). La première session de travail de la promotion aura lieu à la rentrée de septembre.

« La vocation de B Corp est de porter un changement profond de système et d’aider les entreprises à repenser leur rôle dans notre société. Désormais, la RSE ne suffit plus : les entreprises doivent prendre des décisions courageuses pour transformer leurs modèles. Pour cela, nous croyons dans la force de l’interdépendance, en rendant possibles de nouvelles synergies et en créant des ponts entre les milieux économiques, institutionnels, académiques et associatifs. Paris La Défense Can B illustre bien cette volonté de changement par la coopération entre les parties prenantes d’un territoire », complète Augustin Boulot, le délégué général de B Lab France.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles