2.3 C
Courbevoie
vendredi 9 décembre 2022
- Publicité -

Aurélie Taquilain veut soutenir l’action d’Emmanuel Macron

L’élu d’opposition de Courbevoie et de la région Île-de-France a lancé un comité de soutien à l’action du président de la République.

Après des ambitions municipales, départementales et régionales, Aurélie Taquilain semble s’intéresser à des fonctions encore plus importantes. L’ancienne tête de liste dans les Hauts-de-Seine pour les dernières élections régionales vient d’annoncer le lancement d’un comité de soutien à l’action d’Emmanuel Macron à un peu plus de six mois de la présidentielle.

Ex-élue les Républicains, Aurélie Taquilain avait quitté son parti pour rejoindre La République En Marche (LREM). C’est sous cette étiquette qu’elle avait tenté de battre l’année dernière Jacques Kossowski, dont elle avait été l’adjointe. Réalisant le meilleur score de LREM dans le département des Hauts-de-Seine, c’est ainsi qu’elle avait pu être tête de liste dans la collectivité où se situe le quartier d’affaires.

« Alors que notre pays vit une crise sanitaire sans précédent, nous avons voulu nous réunir, malgré nos différences, pour faire face aux défis qui se présentent à nous. Nous voulons que la France réussisse. Pour cela, il était nécessaire de dépasser les étiquettes partisanes pour se retrouver dans ce comité et marquer notre soutien à l’action d’Emmanuel Macron », affirme l’élue en rajoutant : « Je suis de droite et je me retrouve aux côtés d’Emmanuel Macron. Je souhaite qu’il soit candidat en 2022. Emmanuel Macron a protégé notre santé et nos emplois, il a été à la hauteur des enjeux, il a su prendre des décisions courageuses pour protéger les français. L’économie française se porte bien grâce aux décisions économiques prises depuis 2017 ».

Ce nouveau comité compte pour l’heure quelques conseillers municipaux d’opposition de Courbevoie mais aussi le publicitaire Frank Tapiro ou encore Bertrand Ninard, ancien vice-président de Center Parcs. « L’idée c’est de rassembler toutes les sensibilités pollitiques avec… du MoDem, du En Marche… », confie l’élue. Et pour son avenir politique Aurélie Taquilain ne cache pas ses ambitions. « Pour moi le mot ambition n’est pas un gros mot. Je ne m’interdit rien », poursuit-elle se disant très impliquée dans Courbevoie, sa ville d’origine.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles