9.7 C
Courbevoie
dimanche 28 février 2021

Le Coronavirus ne devrait pas avoir trop de conséquences sur la future ligne 15 Ouest

La mise en service de la ligne 15 Ouest du Grand Paris Express qui passera par La Défense devrait prendre quelques mois de retard.

Alors que l’ouverture de la ligne 15 Ouest du Grand Paris Express accuse déjà plusieurs années de retard, la date de 2030 est une nouvelle fois compromise. Cette fois-ci la raison de ce nouveau retard n’est pas d’ordre financier ou technique mais à cause du Coronavirus et son confinement.

La Société du Grand Paris (SGP) qui mène le projet de ce supermétro a confirmé ce mardi l’impact de la crise sanitaire sur le calendrier. Pour les lignes 15 Est et Ouest, qui sont encore en phase d’études le retard devrait être de « trois ou quatre mois », selon la SGP. Programmée pour 2030, la 15 Ouest (Pont de Sèvres – Saint-Denis Pleyel) doit passer par La Défense. A l’origine la station du quartier d’affaires était prévue sous le centre commercial Westfield Les 4 Temps, là où aurait initialement dû aboutir la ligne 1 du métro dans les années 80. Mais face aux grandes difficultés à réaliser la station de La Défense à cet emplacement la SGP a finalement changé ses plans et annoncé fin 2019 que la gare serait construite non loin de là, dans le secteur de la Rose de Cherbourg.

« En matière d’ingénierie, un planning vit, bouge, évolue et notre métier de maitre d’ouvrage consiste à intégrer les mauvaises nouvelles autant qu’à trouver des solutions d’accélération, et à les mettre en œuvre », justifie Thierry Dallard, président du directoire de la Société du Grand Paris.

Concernant les autres lignes, le directoire de la SGP a alerté le conseil de surveillance que l’objectif d’ouverture des lignes 16 et 17 pour les Jeux Olympiques de 2024 qui était extrêmement tendu, ne pourra être tenu. « Une expertise extérieure indépendante visant à identifier d’éventuelles mesures alternatives sera diligentée d’ici le prochain conseil de surveillance à la demande du Commissaire du Gouvernement », explique la SGP.

Par ailleurs la SGP, Georges Siffredi, le président des Hauts-de-Seine et de Paris La Défense vient d’intégrer le conseil de surveillance, en remplacement de son prédécesseur Patrick Devedjian, décédé le 29 mars 2020 du Covid-19. Georges Siffredi a été désigné membre élu du comité d’audit et des engagements.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles