12.9 C
Courbevoie
lundi 20 mai 2024
- Publicité -

Le tramway T1 part à l’assaut de l’Ouest

Le département des Hauts-de-Seine a lancé en début d’année un marché de maîtrise d'œuvre pour le prolongement du tramway T1 vers Nanterre et Rueil-Malmaison.

L’arrivée du tramway T1 au cœur de Rueil-Malmaison n’est pas pour demain, mais elle se prépare dès à présent. En début d’année, le département des Hauts-de-Seine a lancé un marché de maîtrise d’œuvre pour le prolongement du tramway T1 vers Nanterre et Rueil-Malmaison, à partir de la future station « Petit-Colombes ».

Inaugurée en 1992, marquant ainsi le grand retour de ce mode de transport dans la région Île-de-France après trente-cinq ans d’absence, la plus ancienne et la plus longue des lignes de tramway n’a cessé de s’étendre, tant à l’Ouest qu’à l’Est.

Alors que la ligne se prolonge une nouvelle fois vers l’Est en direction de la gare du Val de Fontenay, le T1 va s’étendre à son opposé. Le cap vers l’Ouest se fera en deux temps, à travers des marchés bien distincts. La première tranche fait l’objet d’un gros retard à l’allumage et devrait atteindre à l’horizon 2028 le Petit-Colombes, à Colombes en partageant un tronçon commun avec le tramway T2. Onze nouvelles stations seront créées depuis l’actuel terminus « Asnières-Quatre Routes ». Ensuite, la ligne se dirigera vers Rueil-Malmaison. Le nouveau tronçon de 7,5 kilomètres sera équipé de quinze stations supplémentaires à Nanterre et Rueil-Malmaison. Le terminus sera situé au Château de Malmaison, à Rueil-Malmaison.

Le tracé du tramway T1 entre la future station « Petit-Colombes » et celle du « Château de Malmaison » – DR

Une fois étendu, le tramway T1 passera aux portes du quartier d’affaires de La Défense avec les stations « Archéologie » et « Anatole France » en bordure de l’A86, en face du nouveau campus Arboretum, la station « Nanterre-Université » qui assurera la correspondance avec les lignes A du RER et L du Transilien, la station « Droits de l’Homme » en face de la préfecture des Hauts-de-Seine, « Les Amandiers » devant le théâtre du même nom, « Nanterre Mairie » devant l’hôtel de ville et enfin « Nanterre-La Boule » permettant une correspondance avec la nouvelle ligne 15 Ouest. Un grand site de maintenance et de remisage pour vingt-quatre rames de tramway sera également construit à Nanterre, à côté du stade Vincent Pascucci, à l’emplacement d’une agence de colis de La Poste et d’un entrepôt de Veolia Propreté.

Après une enquête à l’automne 2019, le projet de prolongement du tramway T1 entre Colombes et Rueil-Malmaison a été déclaré d’utilité publique le 8 octobre 2020. Cependant, les travaux ne vont pas démarrer tout de suite. Le département des Hauts-de-Seine, porteur du projet, a donc lancé en début d’année un marché de maîtrise d’œuvre qui sera notifié en décembre prochain.

Le tramway T1 passera par la gare de Nanterre-Université, offrant une correspondance avec les lignes A du RER et L du Transilien – DR

Le titulaire du marché retenu sera notamment chargé des études d’avant-projet et de projet, de l’assistance au maître d’ouvrage pour la passation des contrats de travaux, de la direction de l’exécution des contrats de travaux, de l’ordonnancement, pilotage et coordination, du schéma directeur de la qualité et de développement durable, du pilotage et suivi des démolitions des bâtiments ou de la préparation, pilotage et suivi des travaux préalables.

Les premiers coups de pioche devraient débuter au second semestre 2025 pour les travaux préparatoires, notamment les déplacements des divers réseaux. Les consultations d’entreprises suivront en 2026, avant un lancement des travaux au début de l’année 2027 pour une mise en service espérée en 2030.

La ligne T1 du tramway passera devant la préfecture des Hauts-de-Seine – Defense-92.fr
- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles