13.8 C
Courbevoie
mardi 24 mai 2022
- Publicité -

Paris La Défense prépare l’avenir du site de la Demi-Lune

L’établissement public Paris La Défense a lancé une procédure avec négociation pour un accord cadre de maitrise d’œuvre urbaine sur le secteur de la Demi-Lune.

C’est le dernier grand secteur du quartier d’affaires en déshérence. Alors que la transformation de l’échangeur routier de la Rose de Cherbourga poussé la tour Hekla se poursuit, Paris La Défense s’apprête à lancer un autre très gros chantier, non de loin de là, dans le secteur de la Demi-Lune.

Imaginé à l’époque du tout-voiture et construit durant la seconde moitié des années 70, l’échangeur routier de la Demi-Lune a été conçu pour greffer au boulevard circulaire mis en service quelques années plus tôt, les viaducs de la RN 314 -disparus dans les années 90 et 2000 avec l’ouverture dans sa totalité du tunnel de l’autoroute A 14-, les accès aux parkings du centre commercial Westfield Les 4 Temps inauguré en 1981 (P1-P2, entrée et sortie) et divers voiries : RD 23, voies de dessertes,…

Aujourd’hui se rejoignent dans cet enchevêtrement de voiries deux routes départementales, le boulevard Patrick Devedjian (anciennement dénommé boulevard circulaire) et la RD 914 (utilisant une partie de l’ex-nationale RN 314), en provenance de l’une des sorties de l’autoroute A 14 et des boulevards Pesaro et Aimé Césaire à Nanterre. Deux voies départementales à caractère local (RD 23) s’insèrent aussi dans ce système viaire : le boulevard des Bouvets au Nord et le boulevard Franck Kupka au Sud. On y retrouve également les accès au parc de stationnement du centre commercial Westfield Les 4 Temps (P1-P2, entrée et sortie), l’emplacement d’une ancienne station essence, une voie dédiée aux accès logistiques de la Grande Arche, ainsi que des bretelles d’accès désaffectées. La Demi-Lune est également traversée par le Japan Bridge, cette iconique passerelle piétonne de 106 mètres de long qui permet de relier depuis le milieu des années 90 le quartier Valmy à celui des Degrés.

Ce vaste secteur va être complètement réaménagé d’ici à 2030 afin d’accueillir de nouvelles constructions dans le cadre du projet « Empreintes » – Defense-92.fr

Enclavé entre l’arrière du centre commercial, les immeuble Spaces et Basalte, et les tours Kupka et Pacific, l’échangeur en partie désaffecté fait désormais tache dans le paysage quarante ans après sa construction. D’autant qu’avec près de 20 000 mètres carrés, l’infrastructure routière utilise une surface conséquente. Si l’Epad, l’ancien aménageur public de La Défense a bien tenté dans les années 90 de reconvertir l’endroit, rien n’a jamais été fait mis à part la construction de l’immeuble Basalte, la salle des marchés de la Société Générale dans le courant des années 2000. A cette même époque, Unibail-Rodamco-Westfield (alors Unibail-Rodamco) lorgne sur ce bout de terrain pour agrandir son centre commercial des 4 Temps. Mais rien n’aboutit. Tout comme le projet mort-né de la tour Signal de Jean Nouvel.

Et puis il y a eu le projet du Grand Paris Express à cet emplacement. Lui aussi avorté. « Le site de la Demi-Lune accueille depuis 2016, le tracé de la DUP liée au tunnel de la ligne 15 du Grand Paris Express. Site pressenti comme point de départ pour la fosse du tunnelier, ce n’est que récemment que le développement du site a pu être reconsidéré, l’emplacement de la gare et le tracé prévisionnel de la ligne 15 ayant été modifiés. La DUP modificative entérinant ce déplacement est attendue courant 2022 », précise Paris La Défense.

La sortie du parking du Westfield Les 4 Temps – Defense-92.fr

Et alors que les terrains se font de plus en plus rares dans le quartier d’affaires pour ériger de nouvelles tours, l’établissement public Paris La Défense chargé d’aménager et gérer La Défense a décidé de redonner un avenir à ce site oublié. L’aménageur a lancé en mars dernier « Empreintes », un appel à projets urbains mixtes et bas carbone portant sur cinq localisations du quartier, dont celui de la Demi-Lune.

Sur les 1,5 hectare que Paris La Défense propose, les opérateurs candidats peuvent proposer un projet mêlant tour de bureaux, commerces, loisirs, services ou encore logements. De quoi susciter des ambitions notamment chez Unibail-Rodamco-Westfield qui pourrait ainsi mener à bien son vieux projet d’agrandissement du Westfield Les 4 Temps tout en édifiant un ou plusieurs buildings.

L’entrée du parking du Westfield Les 4 Temps – Defense-92.fr

Parallèlement, pour libérer une partie du terrain, le département des Hauts-de-Seine, propriétaire du boulevard Patrick Devedjian prévoit de dévier la départementale D 914 (ex : RN 314). Actuellement cette voirie aux allures d’autoroute urbaine s’élance au niveau des boulevards Pesaro et Aimé Césaire à Nanterre, sert également d’émergence pour le tunnel de l’A 14 (dans le sens Province – Paris), passe sous l’immeuble Basalte et se raccorde au boulevard circulaire. L’idée du département est de supprimer une grande partie de cette voirie et de reporter le trafic sur les boulevards des Bouvets et Franck Kupka. Ne restera plus qu’à reconfigurer les boulevard Patrick Devedjian, des Bouvets et Franck Kupka, formant une sorte de grand triangle, ainsi que les entrées et sorties du parking du Westfield Les 4 Temps.

Un vaste programme ! Pour mener à bien tout çà et coordonner tous ces projets à venir, l’aménageur du quartier d’affaires à a lancé une procédure avec négociation pour un accord cadre de maitrise d’œuvre urbaine. « Paris La Défense a besoin de se doter d’une vision urbaine, cohérente avec sa Raison d’Être et les objectifs portés par la démarche Empreintes », indique l’établissement dans le CCTP.

L’échangeur de la Demi-Lune a été construit durant la seconde moitié des années 70 – Defense-92.fr

Le marché comprendra des missions d’études préliminaires, d’avant-projets ainsi que des missions d’études urbaines (études préliminaires, assistance technique et expertise, synthèse réseaux…). Le titulaire du marché devra également accompagner le groupement d’Empreintes durant les travaux.

« Des contraintes techniques fortes bordent le secteur, notamment le centre d’exploitation des parcs P1-P2 et une sous-station du réseau de chaleur Idex (aéroréfrigérants) sous le viaduc de la RD 993. Toutes les activités environnantes (Société Générale, Westfield Les 4 Temps …) ont par ailleurs une desserte logistique connectée sur ce secteur : route de la Demi-lune, voie Georges Hutin,… », prévient Paris La Défense dans le CCTP.

Le département des Hauts-de-Seine va reconfigurer une partie des voiries existantes – DR

Le candidat retenu pourra intervenir sur plusieurs périmètres. D’abord il y aura celui d’Empreintes. Plus largement un « périmètre de réflexion » vient englober les secteurs « Grande Arche Jonction Ouest, notamment Cour Renaissance », « Rose de Cherbourg et route de la Demi-Lune » et « Croissant (ZAC Seine-Arche) et Tours Nuages (projet « Parc Sud ») ».

La reconfiguration de cet espace urbain va prendre du temps. Il faudra déjà attendre la désignation au début de l’année 2024 du groupement choisi dans le cadre du projet Empreintes. De là, et à partir de ce projet pourra alors se coordonner la mutation de la Demi-Lune. L’objectif pour Paris La Défense est d’achever la transformation totale du secteur à l’horizon 2028-2030.

La bretelle de la RD 914 (3 sur la photo) doit être supprimée – DR

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles