4.7 C
Courbevoie
vendredi 2 décembre 2022
- Publicité -

La tour Hekla a fini sa poussée vers le ciel

Lancé au printemps 2018, le chantier de la tour Hekla s’approche de son épilogue après la fin du gros œuvre. Si tout se passe comme prévu. Les travaux doivent s’achever cet été.

Son profil ne passe pas inaperçu dans la skyline du quartier d’affaires. Lancé au printemps 2018, le chantier de la tour Hekla, haute de 220 mètres est proche de l’aboutissement. Une étape symbolique a été franchie aux derniers jours de 2021 avec l’achèvement du gros œuvre. « Nous avons terminé le dernier coulage de plancher au quarante-neuvième étage », confie Guillaume Brugallé, directeur de travaux Bateg, la filiale de Vinci Construction France en charge du chantier.

Le gros œuvre étant désormais achevé, une nouvelle étape et pas des moindres a pu commencer. C’est celle du montage de la monumentale coiffe métallique ornant le rooftop du gratte-ciel dessiné par Jean Nouvel. « La pose de la charpente a débuté en février et doit s’achever fin avril », précise Guillaume Brugallé. Un jeu de mécano demandant beaucoup de minutie pour les ouvriers. « Cela nécessite de la précision et de bonnes conditions climatiques », ajoute Guillaume Brugallé.

La pose de la coiffe métallique de la tour Hekla a débuté en ce début d’année – Defense-92.fr

Et justement cette étape n’arrive pas forcement au meilleur moment pour le bâtisseur. « L’hiver n’est jamais la période idéale pour travailler en hauteur. Le vent ne facilite pas les choses. Ici, contrairement à l’esplanade, on doit intégrer les contraintes inhérentes à un couloir de vent », indique Guillaume Brugallé. Des conditions climatiques qui imposent parfois à Bateg de stopper l’assemblage de la structure métallique par mesure de précaution. Pour permettre le montage de la charpente, les ouvriers peuvent compter sur deux grues : la première, celle à flèche relevable apposée à l’extérieur de la tour, la seconde, une grue classique a, elle, été installée pour quelques mois en remplacement d’une autre récemment démontée.

La coiffe métallique ornera le sommet de la tour Hekla – Defense-92.fr

Parallèlement à l’installation de la coiffe, la pose de la façade se poursuit. Hekla est pour l’heure presque entièrement habillée, sa robe de verre et d’acier atteint le quarante-troisième étage.

A l’intérieur du building, l’aménagement des différents niveaux avance au bon rythme. Et il y a du travail entre le déploiement des équipements techniques et l’aménagement décoratif. « Nous commençons par installer tous les ouvrages techniques et poursuivons avec la pose de la façade. Vient ensuite l’étape de l’aménagement », indique Guillaume Brugallé.

Le chantier de la tour Hekla est mené par Bateg, la filiale de Vinci Construction France – Defense-92.fr

Après un pic l’année dernière, le chantier a entamé sa phase décroissante avant son achèvement cet été. Mais il reste encore du monde pour l’édification de la tour. Le chantier réunit actuellement pas moins de 450 ouvriers auxquels s’ajoute une soixantaine de personnes dédiées à l’encadrement.

Un étage de bureau achevé de la tour Hekla – Defense-92.fr

Un chantier fait de plusieurs défis pour Bateg, rodé à la construction de tours dans le quartier d’affaires. Une des grandes particularités pour la filiale de Vinci fut l’emplacement même d’Hekla et la coordination avec les travaux de réaménagement de l’anneau de la Rose de Cherbourg menés parallèlement par Paris La Défense. « Nous avons peu de place. L’enjeu c’est de construire dans un environnement urbain, sur une emprise réduite et en vertical », estime Guillaume Brugallé.

Les travaux d’aménagement de l’auditorium sont presque terminés – Defense-92.fr

Si le chantier est désormais proche de la fin, reste maintenant aux porteurs du projet (les investisseurs Amundi Immobilier et Primonial REIM et les co-développeurs Hines et AG Real Estate pour la maîtrise d’ouvrage) de trouver des occupants pour la tour Hekla et ses 76 000 mètres carrés répartis sur quarante-huit niveaux. La commercialisation du gratte-ciel est confiée à CBRE, BNP Paribas Real Estate et Cushman & Wakefield.

La tour Hekla permet le réaménagement de l’échangeur de la Rose de Cherbourg – Defense-92.fr
- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles