14.4 C
Courbevoie
mardi 26 octobre 2021
- Publicité -

A Nanterre WO2 et BNP Paribas Real Estate donnent le coup d’envoi des travaux d’Arboretum

BNP Paribas Real Estate et WO2 ont lancé en novembre dernier l’énorme chantier d’Arboretum, un campus de 126 000 mètres de bureaux en bois.

De l’usine des Papeteries de la Seine à un campus de bureaux révolutionnaires. WO2 et BNP Paribas Real Estate ont lancé au début de l’automne l’énorme chantier d’Arboretum, un campus de 126 000 mètres de bureaux en bois. Implanté à Nanterre, à quelques encablures de La Défense, non loin de l’Université et sa gare, ce projet va venir se glisser dans un parc de neuf hectares libère des anciennes usines des Papeteries de la Seine, entre le fleuve, des voies du RER A, l’autoroute A86 et une prison.

Conçu par le cabinet d’architectes Leclercq Associes, Arboretum sera composé de cinq bâtiments de sept niveaux de 20 à 30 000 mètres carrés chacun édifiés autour d’un parc paysager. Ce n’est pas la taille ni même l’architecture originale qui feront de ce campus un complexe inédit, mais bien la structure des bâtiments, en bois d’épicéa. « Ce sera le plus gros chantier d’immeubles de bureaux en bois en Ile-de-France », explique Armelle Polaillon, porte-parole de WO2.

Le campus Arboretum bénéficiera d’un parc privatif de neuf hectares – WO2

Une livraison prévue pour la fin 2022

Si l’infrastructure et une partie de la structure des différents immeubles d’Arboretum seront en béton, la majorité embarquera de l’épicéa. « C’est du bois qui pousse dans les régions nord de l’Europe mais aussi en France », explique Loic Geffard, ingénieur travaux, chez WO2 précisant que les planchers proviendront d’Autriche et les poteaux et poutres d’une usine française de l’entreprise Mathis, en charge du lot de charpenterie. Le lot de terrassement sera lui réalisé par l’entreprise de BTP GCC. En tout ce sont près de 20 000 mètres cubes d’épicéa qui seront nécessaires pour composer les planchers et 6 000 mètres cubes pour les poteaux et poutres.

Après avoir démoli la quasi-totalité de l’ancienne usine des Papeteries, -seule une petite partie a été conservée pour être rénovée par l’agence Hubert & Roy afin d’accueillir une salle de sports et un centre de séminaire ouvert à tous- en 2017, les premiers terrassements ont pu commencer en octobre dernier avec le bâtiment Cèdre. Une dizaine de grues à tour seront progressivement déployées sur le chantier qui devrait s’achever si tout va bien dans pile deux ans, à la fin de l’année 2022.

Porté depuis quatre ans déjà par les deux acteurs WO2 et BNP Paribas Real Estate, Arboretum représente un investissement de 650 millions d’euros, répartis entre 220 millions de fonds propres et le reste soit environ 430 millions d’euros en crédits verts. Candidat malheureux pour accueillir le futur siège de Total, les 126 000 mètres carrés de bureaux et d’espaces de l’opération Arboretum sont ouverts en location à un ou plusieurs occupants.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles