13.2 C
Courbevoie
mercredi 22 mai 2024
- Publicité -

Le département poursuit le réaménagement du boulevard de La Défense

Le réaménagement du boulevard de La Défense passant par sa mise à double sens doit s’achever à la fin 2026.

Le réaménagement du boulevard de La Défense entre dans sa phase finale. Le département des Hauts-de-Seine vient de lancer la dernière phase de la mise à double sens du boulevard de La Défense (RD 914) qui s’étire à Nanterre du boulevard Patrick Devedjian (ex boulevard circulaire), au niveau du pied de la Grande Arche jusqu’au pont François Arago.

Cette ultime phase (le tronçon 3) porte sur le tronçon reliant le pont Célestin Hebert à celui de François Arago. Pour en finir avec cet aspect autoroutier, ce dernier -reconstruit en 2020 dans le cadre du prolongement d’Eole- qui enjambe le boulevard de La Défense va être supprimé (à l’exception de la partie passant par-dessus la ligne du RER E) et remplacé par un carrefour giratoire.

Les voies du boulevard de La Défense passant sous le pont de l’avenue Arago ont été définitivement fermées à la fin du printemps. Cela entraîne une modification des circulations sur le secteur durant les travaux. Les automobilistes venant de La Défense sont déviés au niveau de l’avenue François Arago puis reprennent leur chemin vers l’A 86. Une réduction des files de circulation est mise en œuvre, précise le département.

Le projet prévoit de passer l’intégralité du boulevard de La Défense à double sens – DR

La première étape, d’une durée de dix-huit mois, verra l’édification d’un nouveau mur de soutènement qui longera les voies SNCF d’Eole. Cette opération « complexe » se déroulera en parallèle des essais du futur RER E. Cette phase sera suivie du remblaiement d’une partie de la RD 914 le long du mur de soutènement. Mené par Colas, ce chantier va s’étaler sur quatre ans pour s’achever à la fin 2026.

Ce tronçon accueillera la mise à double sens du boulevard, dernier maillon entre La Défense et l’A86 pour les automobilistes. « Dans le cadre du Plan vélo du département et du futur RER vélo, la continuité cyclable va être également prolongée jusqu’à l’avenue François-Arago, elle-même bientôt pourvue d’aménagements cyclables. Pour les piétons, les trottoirs seront plus confortables », précise le département qui promet de nouveaux espaces verts et des plantations d’arbres.

Parallèlement à ce chantier, les travaux du premier tronçon entre le carrefour avec le boulevard Patrick Devedjian et la Paris La Défense Arena se poursuivent pour s’achever avant la fin de cette année. Durant les mois de juillet et août, les travaux vont s’effectuer sur la rue de Valmy et nécessiteront la fermeture de cette voie à la circulation, ainsi que du pont Léonard de Vinci dans les deux sens. Une déviation est mise en place pour les véhicules.

La première phase qui concernait celle du second tronçon avait été achevée fin 2021 accompagnant l’Archipel, le nouveau siège de Vinci ainsi qu’Origine qui abrite le siège de Technip Energies.

Le passage du boulevard de La Défense sous le pont François Arago a été supprimé – DR

A la fin de l’année 2026 ce sont ainsi 1 400 mètres de ce boulevard qui auront été entièrement réaménagés en un axe urbain, de deux fois deux voies à double sens auquel s’ajoutera une piste cyclable et des trottoirs.

Au total ce sont 49,58 millions d’euros (dont 20 millions d’euros pour le tronçon entre les ponts Célestin Hebert et François Arago) qui ont été investis dans la transformation du boulevard de La Défense. Ce projet d’envergure est principalement financé par le département qui a injecté 62 % des montants, tout en bénéficiant d’une subvention de 13,5 millions d’euros de la région Île-de-France. L’établissement public Paris La Défense contribue pour sa part à hauteur de 38 %.

Enfin, le département devrait à terme rendre plus apaisé l’autre partie du tronçon, celui reliant le futur carrefour François Arago à l’A86 tout en longeant la voie SNCF d’Eole et l’Université de Paris Nanterre. Cet axe d’environ 1 300 mètres a toujours gardé son aspect autoroutier malgré la mise en service dans le milieu des années 90 du tunnel de Nanterre-La Défense (A 14), devant le remplacer.

Les travaux du réaménagement du carrefour giratoire avec l’avenue François Arago doivent se terminer à la fin de l’année 2026 – DR
- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles