7.4 C
Courbevoie
mercredi 21 février 2024
- Publicité -

Placée en liquidation judiciaire, l’enseigne d’ameublement Habitat disparaît de La Défense

L’enseigne d'ameublement Habitat a été placée en liquidation judiciaire. Ses vingt-cinq boutiques françaises vont disparaître, dont celle de La Défense.

C’est la fin d’une aventure débutée en 1964 de l’autre côté de la Manche. Sans surprise, l’enseigne d’ameublement Habitat, en grande difficulté financière, a été placée en liquidation judiciaire sans maintien de l’activité, ce jeudi 28 décembre, par le tribunal de commerce de Bobigny. Depuis son placement en redressement judiciaire fin novembre, les magasins de l’enseigne avaient déjà cessé d’accueillir les clients et d’honorer les nombreuses commandes.

Implantée dans le Cnit depuis l’été 2009 après un premier passage par le centre Westfield Les 4 Temps dans les années 90, la célèbre chaîne de magasins de meubles haut de gamme a sombré ces dernières années. Le chiffre d’affaires d’Habitat est passé de 100 millions d’euros en 2019 à 80 millions d’euros en 2022. Lors de sa mise en vente en 2019 par son propriétaire de l’époque, le distributeur Cafom, l’enseigne était déjà dans la panade. En 2020, l’entrepreneur-investisseur Thierry Le Guénic avait racheté Habitat, sans réussir à redresser la barre.

La disparition d’Habitat entraîne la fermeture de vingt-cinq boutiques françaises, dont celle du Cnit, et la suppression de 383 salariés, en comptant la société mère Habitat Design International.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles