4.8 C
Courbevoie
dimanche 28 novembre 2021
- Publicité -

Les proches de Kelven assassiné à La Défense lui rendent un vibrant hommage

Près de 400 personnes ont participé ce samedi à une marche blanche en hommage à Kelven, assassiné la semaine dernière devant le centre commercial Westfield Les 4 Temps.

L’émotion était très forte dans le cortège. Près de 400 personnes ont participé ce samedi 16 octobre à une marche blanche pour rendre hommage à Nelven Agbessi alias Kelven, assassiné la semaine dernière par un SDF devant le centre commercial Westfield Les 4 Temps. Âgé de 26 ans, Kelven était salarié de Waffle Factory, une enseigne de la galerie commerciale.

A l’appel de sa famille et de ses proches, la marche blanche s’est élancée peu après 15 heures au pied des tours Pablo Picasso, d’où il est originaire. Sur la place du Dôme, en haut du monumental escalier Kowalski là où Kelven a trouvé la mort, ses collègues sont en ligne et accueillent le cortège.

La douleur d’avoir perdu son fils est trop forte pour Marie-Noël qui s’effondre en larmes. « Mon fils c’était quelqu’un de bon qui avait un cœur d’or », confie sa mère. Inconsolable, la femme de Kelven peine à s’exprimer. « C’était un homme merveilleux. Un bon papa. Il était joyeux, souriant et dévoué pour sa famille », souffle Lindsay, enceinte de cinq mois. Le couple, parent d’un petit garçon de six ans attendait une petite fille. Son grand frère garde aussi des bons souvenirs de lui. « C’était quelqu’un de très joyeux, souriant qui déconnait avec tout le monde. Il était très sympa, il était très sociable », confie Joseph. « Qu’il réunisse autant de monde c’est magnifique. Cette personne qui a commis cet acte odieux a vraiment brisé une famille, rajoute Eddy, le beau-père de Kelven. Il devait apprendre le sexe de son enfant la semaine suivant sa mort. Il ne l’aura pas su ».

Très peinés, des membres de la famille de Kelven ont chanté plusieurs prières à sa mémoire puis ont déposé des fleurs et bougies. Le cortège qui a observé de longues minutes de silence mais aussi applaudi est ensuite reparti en direction du quartier Pablo Picasso.

Pour l’heure les circonstances du drame restent floues. D’après plusieurs témoins les deux hommes auraient eu une brève altercation juste avant le drame. Mais une chose semble actée. Kelven ne connaissait visiblement pas son agresseur qui lui a infligé trois coups de couteau. Même si d’après son entourage, Kelven avait pour habitude d’offrir de la nourriture à des sans-domicile du quartier d’affaires après son travail. L’enquête devra donc permettre de comprendre les raisons qui ont poussé Jean-Ismaël B. à commettre son geste mortel. Pour l’heure le meurtrier présumé de Kelven a été placé en détention provisoire.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles