20.7 C
Courbevoie
mercredi 22 septembre 2021
- Publicité -

Cube, le concours pour réduire l’impact carbone des tours de La Défense

Paris La Défense vient de lancer la première compétition visant à diminuer l’impact carbone des entreprises de son territoire.

Un concours sans gains mais aux grands enjeux. Plusieurs entreprises et investisseurs du quartier d’affaires à savoir Allianz, Amundi Immobilier, BNP Paribas Real Estate, Groupama, Orange et Saint-Gobain ont annoncé leur participation à la première déclinaison pour La Défense de Cube, le championnat de France des économies d’énergies.

Initié depuis 2014 par l’Institut Français pour la Performance Énergétique du Bâtiment (IFPEB), Cube se veut être la plus grande initiative collective de réduction des consommations d’énergie et d’émissions carbone. Dans ce challenge amical les entreprises entrent pendant un an en concurrence pour atteindre les plus grandes économies d’énergies et de CO2, le tout dans un esprit ludique et pédagogique.

« En tant que symbole de l’activité économique et plus grand quartier d’affaires d’Europe, Paris La Défense doit donner l’exemple en matière d’économie d’énergies. Il y a beaucoup à faire, mais avec l’engagement collectif des entreprises et partenaires du territoire, je suis convaincu que nous atteindrons des objectifs ambitieux », s’est exprimé Pierre-Yves Guice, le directeur de Paris La Défense.

Pour cette première à La Défense les participants vont tenter de réduire l’impact énergétique sur près de 550 000 mètres carrés de bureaux, soit 15 % du parc total du premier quartier d’affaires européen. Cinq bâtiments de La Défense sont concernés par ce challenge, à savoir les tours Cœur Défense, Saint-Gobain, Allianz One, l’immeuble Palatin et le campus de Groupama.

« L’engagement de Paris La Défense dans le championnat de France des économies d’énergies est particulièrement important, parce qu’il est observé de près par toute l’Europe. Nous nous réjouissons de cette première ligue territoriale, et nous attendons la participation massive des entreprises de La Défense ! », se félicite Cédric Borel, le directeur général de l’IFPEB.

Comment vont se traduire concrètement les actions des entreprises participantes ? « L’idée c’est fédérer les équipes d’un bâtiment. Nous avons mis en place des boites à outils et des animations spécifiques pour que les salariés réfléchissent ensemble », indique Stéphane Fernand, directeur technique RSE de l’immobilier chez Orange. Les participants vont pouvoir mettre en place plusieurs mesures comme la réduction de l’utilisation de l’éclairage, de la climatisation ou encore du chauffage.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles