2.3 C
Courbevoie
vendredi 9 décembre 2022
- Publicité -

L’édition 2021 du Championnat de France des Économies d’Énergies lancée à la Paris La Défense Arena

L’édition 2021 du Championnat de France des Économies d’Énergie a été lancée le 7 décembre dernier au sein de Paris La Défense Arena.

Alors que vient de s’achever la COP 26 à Glasgow (Écosse), la France lance son Championnat de France des Économies d’Énergies. Porté par l’Institut Français pour la Performance Énergétique des Bâtiments (IFPEB), l’édition 2021 de ce concours plus connu sous le nom de « Cube » a été lancée le 7 décembre dernier au sein de la Paris La Défense Arena.

Cette édition s’organisera en plusieurs ligues. Le championnat des entreprises où s’opposeront EDF, BNP Paribas ou encore Orange. Dans le championnat des villes s’affronteront des villes comme Besançon, Rennes, Beauvais ou encore Paris et Gisors. 700 établissements scolaires de tous types concourront également. Enfin le quartier d’affaires de La Défense sera une catégorie à lui seul.

Au cœur de la plus grande enceinte sportive couverte d’Europe, une partie des mille équipes qui participent au Championnat de France des Économies d’Énergies, qu’il s’agisse d’entreprises, des villes, des territoires ou bien des écoles ont présenté leurs solutions pratiques mises en œuvre en vue d’enclencher la transition énergétique immédiatement et surtout d’économiser de l’énergie.

« Cette compétition a été présentée et saluée comme l’une des rares initiatives qui propose des actions concrètes, simples et mesurables à effets immédiats, sur les bâtiments tertiaires, et qui va bientôt s’appliquer aussi aux logements et aux flottes automobiles », assure la Paris La Défense Arena.

Lors des dernières éditions, les participants avaient réussi à atteindre -13 % d’économie d’énergies en moyenne, et au-delà de -50 % pour les premiers. Collectivement, ils ont économisé en un an, l’énergie consommée par 15 000 foyers.

Hôte d’accueil pour le lancement de cette nouvelle édition, la Paris La Défense Arena en a profité pour dévoiler ses solutions déployées pour réduire sa consommation à travers deux leviers : l’éclairage et le chauffage. Depuis deux ans, « grâce à la qualité de son isolation », la salle assure n’être quasiment plus chauffée ni climatisée, avec une température naturelle variable entre 16 et 26 degrés. L’optimisation de l’éclairage de la salle a nécessité de rationaliser les zones d’éclairages en événements et hors événements. Une grande partie de l’éclairage dont les puissants projecteurs éclairant la pelouse sont de technologie Led. La plus grande salle de spectacle d’Europe affirme avoir déjà réalisé environ près de 30 % d’économies d’énergies depuis son ouverture en 2017.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles