19.7 C
Courbevoie
lundi 22 juillet 2024
- Publicité -

Le Pôle Léonard de Vinci inaugure l’Institute for Future Technologies

Le Pôle Léonard de Vinci a lancé l’Institute for Future Technologies (IFT), un nouvel espace de travail dédié à l’invention et la conception des technologies de demain.

Le Pôle Léonard de Vinci vient d’inaugurer l’Institute for Future Technologies (IFT), un nouvel espace de travail dédié à l’invention et la conception des technologies de demain. Inspiré du MIT Media Lab (Massachussetts Institute of Technologies), l’IFT se structure autour de trois pôles complémentaires : Le Devinci Innovation Center (DVIC), le FabLab et le DeVinci Startup. « L’objectif est d’établir une chaîne de valeur complète pour le développement des nouvelles technologies : de la conception jusqu’au développement de la startup en passant par la production industrielle », indique le pôle universitaire dans un communiqué.

La création de l’IFT s’inscrit dans les principaux objectifs du Plan Stratégique du Pôle Léonard de Vinci à horizon 2027. « Ce nouvel institut répond à la volonté du Pôle de passer de la simple recherche académique à la RID (Recherche, Innovation et Développement). En d’autres termes, innover pour les équipements et technologies de demain en répondant aux défis technologiques et environnementaux, mais aussi aux besoins de la société et de l’économie », explique le pôle.

« Dans cette perspective, le déploiement de la transdisciplinarité apparaît comme essentiel au sein de l’IFT. D’autant plus que la transversalité de l’Institut fait écho à l’interdisciplinarité du Pôle Léonard de Vinci qui regroupe 4 écoles complémentaires : l’ESILV (Ecole Supérieure d’Ingénieurs Léonard de Vinci), l’EMLV (Ecole de Management Léonard de Vinci), l’IIM (Digital School) ainsi que l’établissement de formation professionnelle DeVinci Executive Education », souligne le pôle.

Dans ce laboratoire s’articulant sur 600 mètres carrés, l’IFT va s’employer à développer des pédagogies innovantes telles que le « radical learning », l’anti-disciplinarité et l’intelligence collective.

« Les étudiants, les doctorants et les enseignants-chercheurs évoluent dans un espace de partage de la connaissance en apprenant par la mise en pratique. Il y a une véritable exploration pédagogique par « le faire » et le projet. Ces méthodes d’apprentissage novatrices et efficaces sont inspirées du MIT Media Lab. Aujourd’hui, l’IFT est un véritable centre d’enseignement et de recherche qui regroupe 15 collaborateurs dont 7 doctorants et plus de 60 élèves mentorés », commente Clément Duhart, directeur de l’IFT.

En plus de la dimension pédagogique, l’IFT compte porter des enjeux « essentiels pour l’essor et la démocratisation des technologies de pointe ». Ce nouvel institut a pour mission d’enseigner des concepts d’innovations disruptives afin de faire avancer la RID et aboutir au développement de startups prometteuses. Il s’agit d’accompagner les étudiants pour qu’ils construisent leur propre parcours entrepreneurial en cultivant la créativité et le leadership. Depuis 2019, entre 50 et 100 projets de startups sont identifiés.

Par ailleurs, l’lFT souhaite apparaître comme un catalyseur des innovations pour la mise sur le marché ou l’industrialisation via les entreprises et les startups. A travers un club-entrepreneurs de plus de 45 membres ainsi que 5 chaires de recherche et 7 contrats de transfert de technologies, l’Institut développe des collaborations avec des partenariats privés et publics en recherche appliquée.

« Notre institut offre une chaîne de valeur complète : de l’idée au prototype en passant par la start-up jusqu’à une véritable entreprise reconnue sur son marché. Afin de développer des technologies inédites qui vont façonner l’avenir de la société, l’IFT tisse des liens entre l’écosystème de la recherche et le monde socio-économique. Il s’agit également de créer un véritable réseau international pour soutenir des projets avec des modèles de conception et de commercialisation alternatifs », conclue Sébastien Tran, le directeur du Pôle Léonard de Vinci.

« L’inauguration de l’IFT ouvre donc la voie vers de futurs projets dans le domaine de RID et participe au rayonnement international du Pôle Léonard de Vinci. En 2023, deux nouvelles formations à portée internationale vont voir le jour : le MSc Innovation & Creative Technology et la FabAcademy (programme intensif de formation à la fabrication numérique affilié au Réseau FabLab du MIT Media Lab) », développe le pôle universitaire.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles