17.8 C
Courbevoie
samedi 25 mai 2024
- Publicité -

Mort de Nahel : la famille va déposer deux plaintes contre les deux policiers

Les trois avocats de la famille de Nahel, l’adolescent tué au volant de la Mercedes annoncent deux dépôts de plainte.

Alors que le policier qui a tiré sur Nahel, le jeune conducteur de la Mercedes mort après un refus d’obtempérer a été placé en garde à vue pour homicide volontaire, la famille de la victime a annoncé le dépôt de deux plaintes.

La première pour meurtre et l’autre pour faux en écriture publique. « La plainte visera également son collègue, pour complicité d’homicide volontaire, lequel semble faire injonction à son collègue de faire feu en disant ‘shoote-le’ juste avant le tir », a précisé le trio d’avocats au Parisien.

Par ailleurs, les avocats de la famille originaire de Nanterre, Me Yassine Bouzrou, Jennifer Cambla et Abdelmadjid Benamara demandent un dépaysement « un dessaisissement immédiat du parquet de Nanterre », pour que « d’une part  le commissariat de Nanterre chargé des investigations n’intervienne pas dans une affaire impliquant des policiers locaux », et pour « écarter le procureur de la république de Nanterre qui utilise les fausses déclarations des policiers (formellement démenties par la vidéo) pour ouvrir une enquête pour tentative d’homicide contre le jeune homme, dont le décès entraîne pourtant l’extinction de l’action publique », souligne le Parisien.

Très émue, mais aussi très en colère, la mère de Nahel M. n’a pas caché sa rancœur sur BFMTV. « Ce matin il m’a fait un gros bisou il m’a dit ‘Maman je t’aime’. Je lui ai dit ‘je t’aime fais attention à toi’, a-t-elle raconté avant de rajouter : « Je vais faire quoi ? Je lui ai tout donné, pour qu’un fils de p*** me retire mon fils. J’en ai qu’un, je n’en ai pas dix, j’en ai qu’un. C’était ma vie, c’était mon meilleur ami, c’était mon fils, c’était tout pour moi, on était complices comme pas possible ».

Initialement, des sources policières ont déclaré que le véhicule avait délibérément percuté les forces de l’ordre. Le parquet a confirmé que suite à cet incident, une enquête a été ouverte pour refus d’obtempérer et tentative d’homicide volontaire sur une personne dépositaire de l’autorité publique. L’enquête a été confiée au commissariat de Nanterre et à la sûreté territoriale des Hauts-de-Seine. « Les opérations de dépistage d’alcoolémie et de consommation de produits stupéfiants ont été réalisées et se sont avérées négatives », a précisé le parquet dans un communiqué.

Sauf qu’une vidéo largement partagée sur Twitter tant à prouver que les deux policiers n’auraient pas été menacés par le conducteur de la Mercedes jaune. C’est lorsque le jeune conducteur a redémarré que le policier a fait feu à bout portant depuis le côté gauche du véhicule. Après l’incident, la voiture termine sa course quelques dizaines de mètres plus loin, s’encastrant dans des barrières et un poteau, place Nelson Mandela. Le parquet de Nanterre a indiqué que le décès du conducteur a été constaté à 9h15, résultant d’au moins une blessure par arme à feu.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles