18.1 C
Courbevoie
vendredi 12 juillet 2024
- Publicité -

Un mois pour convaincre vingt salariés de Dalkia de passer au véltotaf

Pendant un mois le dispositif GoodWatt propose à vingt salariés de Dalkia de tester un vélo électrique.

Quoi de mieux que de le tester avant de l’adopter. Après une première édition réussie en mai en dernier, une vingtaine de nouveaux salariés de Dalkia peuvent durant un mois bénéficier du dispositif GoodWatt et de ses vélos électriques. Le mois d’expérimentation proposé par GoodWatt permet ainsi aux salariés de cette filiale d’EDF, dont le siège est basé à La Défense, de découvrir si le vélo électrique est fait pour eux avant d’envisager d’adopter durablement ce mode de déplacement.

Pour cette seconde édition de l’opération GoodWatt ce sont vingt salariés de l’entreprise spécialisée dans les services énergétiques et la production d’énergie décentralisée qui peuvent expérimenter un vélo électrique français de la marque Gitane.

Un passage au vélotaf qui s’est fait tout en douceur pour ces testeurs. Jeudi dernier, le jour de la remise de leur vélo, les salariés ont pu bénéficier d’une courte formation au savoir rouler en ville pour se lancer en toute confiance. Pour les salariés de Dalkia, cette formation a été assurée par ByciclAide.

Durant ce mois de test, Stéphane va oublier le RER, son mode de déplacement habituel au profit de la petite reine. « Je trouve que c’est agréable comme mode de déplacement. C’est une façon de venir au travail un peu plus détendue », glisse Stéphane, habitant de Chatou (78). Venir d’Antony (92) en vélo plutôt qu’en voiture, un choix qui n’effraie pas Christophe. « En fonction du résultat il est possible que je passe au vélo électrique pour venir au travail », confie ce cadre de Dalkia. Mais pas question de se séparer de sa voiture, du moins pour l’instant. « Quand il va pleuvoir il y a peu de chance que je prenne le vélo », admet-il. « Je veux tester le vélo car c’est un moyen plus écologique et ça va faire un peu de sport », estime pour sa part Gaëtan, habitant du 16ème arrondissement de Paris.

Passer au vélotaf, un choix encouragé par Dalkia. « Promouvoir des modes de transports plus écologiques tels que le vélo s’inscrit dans le cadre de l’accord collectif sur la mobilité durable de groupe EDF signé en novembre 2019. Chez Dalkia, cela fait aussi partie de notre ADN et de notre engagement en faveur de la transition énergétique », glisse Stéphanie Freynet, directrice des ressources humaines au siège de Dalkia.

Depuis son lancement en 2021, le dispositif GoodWatt soutenu par le Ministère de la Transition écologique, l’ADEM et financé par Bolloré comptabilise désormais plus d’un millier de salariés français participants, dont 74 % d’automobilistes qui ont souhaité tester ce mode de déplacement. Pour GoodWatt cela représente 120 000 kilomètres parcourus et 14 000 tonnes de CO2 économisées à l’échelle nationale.

Et l’expérimentation semble convaincre. « Après les tests, ils sont maintenant 89 % à envisager le vélo électrique comme transport pour leur quotidien. Au niveau de la région parisienne, GoodWatt ambitionne de s’étendre auprès des grands bassins d’emploi franciliens à savoir La Défense, le Plateau de Saclay, Roissy, Plaine Commune,… », indique GoodWatt.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles