7.6 C
Courbevoie
lundi 8 mars 2021

Un tapis rouge pour que les vélotafeurs conservent leur coronapiste du pont de Neuilly

Avec près de 5 700 passages par jour, la coronapiste du Pont de Neuilly est devenue un véritable succès. Vélotafeurs et associations de cyclistes demandent la pérennisation de l’équipement.

Il y a encore un an, venir à La Défense en vélo depuis Paris n’était pas une chose simple, surtout avec le franchissement de la Seine. Mais le coronavirus aura au moins eu le mérite de booster la création des pistes cyclables dans la région parisienne. Et s’il y en a bien une qui cartonne c’est celle qui relie La Défense à Paris. Baptisée « RERV A » ou métro « V1 », en référence aux deux lignes de transports en commun qu’elle longe en surface, cette longue piste a enregistré environ 30 000 passages de vélos par semaine.

Avec près de 5 700 passages de cyclistes par jour, cette coronapiste est donc un véritable succès pour les associations de cyclistes. Pour la suite elles espèrent que la piste installée en mai dernier sur le pont de Neuilly sera maintenue par la Dirif qui est propriétaire de cet axe routier. « On demande la pérennisation de la coronapiste du pont de Neuilly. C’est probablement l’une des pistes les plus empruntées de la banlieue parisienne », affirme Louis Belenfant, le directeur du Collectif Vélo Île-de-France qui a organisé ce mardi soir une « action » symbolique sur le pont de Neuilly. Durant une bonne heure quelques membres du Collectif Vélo Île-de-France ont déroulé un tapis rouge et monté une arche pour célébrer à leur façon le succès de cette piste. Et selon les estimations de Louis Belenfant la coronapistes du Pont de Neuilly pourrait a terme voir passer jusqu’à 10 000 cyclistes par jour.

Malgré un temps maussade et des averses récurrentes l’opération a été saluée par les nombreux vélotafeurs de cette coronapiste. « Enfin on a une piste pour aller et venir à La Défense depuis Paris », se réjouit Olivier, un salarié chez Nexans et habitant Porte de Montreuil. Outre le maintien de cette piste qui s’étire du quartier d’affaires à Paris par Neuilly, ce salarié espère désormais que des aménagements seront faits par Paris La Défense sur la dalle. « Circuler sur la dalle de La Défense en vélo, c’est dangereux ! Il faut trouver une solution pour que tous les cyclistes et piétons puissent circuler en toute sécurité », rajoute Olivier.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles