7.7 C
Courbevoie
samedi 26 novembre 2022
- Publicité -

La Paris La Défense Arena a vibré au son de la techno le temps d’une nuit

La grande enceinte, terre du Racing 92 a accueilli la première édition de « Visiv : The future is now » ce samedi.

Près de douze heures de musique techno non-stop. La Paris La Défense Arena a accueilli ce samedi la première édition de « Visiv : The future is now », un événement musical futuriste qui a mélangé techno et metavers. Une soirée, ou plutôt une nuit qui a attiré près de 6 000 participants déchainés venu retrouver sur scène plusieurs DJ dont Ben Klock, Blawan, DVS1, Helena Hauff mais aussi Rødhåd. « On aimerait que ça soit un événement qui se déroule de manière régulière et pourquoi pas revenir tous les ans à la Paris La Défense Arena, indique Axel Picodot, l’organisateur de la soirée. C’est un projet qui s’est monté pendant le covid, en six mois ».

Ce festival, Visiv : The future is now a été occasion pour les organisateurs de mélanger du réel et virtuel. Durant plusieurs heures les deux grands écrans latéraux de l’enceinte ont projeté un univers métavers, où munis d’un casque de réalité virtuelle, les festivaliers pouvaient danser virtuellement aux côtés d’autres internautes connectés au salon du concert.

Un évènement de nuit qui a été une première pour la Paris La Défense Arena qui se diversifie de plus en plus. « C’est le premier événement que l’ont fait depuis l’ouverture (de la Paris La Défense Arena, ndlr) de nuit dans ce type de configuration », se réjouit Bathilde Lorenzetti, vice-présidente de l’arena. « C’est un format que je voulais tester. Visiv, l’organisateur a eu une super idée », rajoute-t-elle.

 

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles