10.7 C
Courbevoie
mardi 23 avril 2024
- Publicité -

Paris La Défense cherche un webmaster pour son site internet

L’établissement public a lancé un appel d'offres pour la maintenance de son site internet Parisladefense.com, de la PWA événementielle et d’autres outils numériques.

Outil indispensable pour sa communication, le site internet de Paris La Défense a besoin d’être maintenu en permanence. L’établissement public a lancé un appel d’offres pour la maintenance « évolutive et corrective » de son site internet vitrine Parisladefense.com et ses sites événementiels prochainement remplacés par une solution Progressive Web App (PWA).

Dans son dossier d’appel d’offres, Paris La Défense précise que son principal site est développé avec une approche « Mobile First » en suivant les principes d’écoconception intégrant l’utilisation de « CMS Drupal 10 ».

Parallèlement, Paris La Défense indique que son écosystème digital est en cours de mutation. Plusieurs projets ont été lancés par l’établissement afin d’en simplifier la maintenance et l’évolution, faciliter les parcours clients digitaux et mettre en cohérence l’écosystème digital avec les engagements environnementaux et d’inclusion de Paris La Défense.

L’établissement a ainsi lancé de manière simultanée la refonte de son site web principal, la transformation de son CRM et l’outil d’emailing (Paris La Défense a choisi l’outil Brevo). Par ailleurs, Paris La Défense dit travailler actuellement sur la création d’une PWA événementielle, solution technique non connue à ce jour. L’objectif de cette plateforme est de proposer un outil digital unique pour la gestion et la promotion des événements (Garden Parvis, League of Défense, Noël, Very food trip,…) du territoire jusqu’ici géré par des sous-domaines du site institutionnel. « Cette Progressive Web App sera le socle et la porte d’entrée unique aux opérations événementielles et culturelles du territoire », indique le dossier d’appel d’offres.

Ce marché « accord-cadre à bons de commande mono-attributaire » sera conclu pour une période de vingt-quatre mois (renouvelable une fois), pour un montant maximum de 400 000 euros (par tranche de vingt-quatre mois). Durant cette période le titulaire devra réaliser diverses tâches notamment les mises à jour, l’évolution et la sécurisation des différents outils numériques inclus dans le marché.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles