19.2 C
Courbevoie
mercredi 19 juin 2024
- Publicité -

Une ligne 19 du métro pourrait relier Nanterre à Saint-Denis par Argenteuil

La région Île-de-France ambitionne de construire d’ici à 2040 une nouvelle ligne de métro pour relier Nanterre à Saint-Denis, via Argenteuil.

Alors que les quatre nouvelles lignes du Grand Paris Express sont en pleins travaux, la région Île-de-France ambitionne de construire d’ici à 2040 une nouvelle ligne pour rattacher Nanterre à Saint-Denis via Argenteuil.

Cette ligne 19 raccorderait Saint-Denis aux portes du quartier d’affaires de La Défense, dans le secteur des Groues, là où doit arriver l’année prochaine la gare Eole de Nanterre-la-Folie, puis d’ici à 2031 la ligne 15 Ouest et bien plus tard, la ligne 18 prolongée depuis Versailles-Chantiers. La ligne 1 du métro ayant actuellement pour terminus la Grande Arche pourrait à plus ou moins long terme se raccorder au nouveau hub de Nanterre-la-Folie, situé à quelques centaines de mètres de celui de La Défense.

Si le tracé de cette ligne 19 reste à définir, l’objectif est de desservir Argenteuil et une partie du Val-d’Oise, un département très peu connecté au futur réseau d’environ 200 kilomètres du super-métro porté par la Société du Grand Paris Express (SGP).

Ce projet de nouvelle ligne vient s’inscrire dans le Schéma Directeur de la Région d’Île-de-France (SDRIF-E) de 2040. Ce document doit être une référence pour la planification stratégique de la région afin d’encadrer sa croissance urbaine, l’utilisation de l’espace et favoriser son rayonnement international. L’objectif du SDRIF-E est ainsi de garantir « un cadre de vie de qualité aux franciliens à l’horizon 2040 ».

Cette nouvelle feuille de route pour la région prévoit également de nombreux prolongements de lignes comme la 1 jusqu’à Val-de-Fontenay, la 2 jusqu’à Suresnes, la 3 jusqu’à Bécon-les-Bruyères à Courbevoie, la 7 jusqu’à Drancy, la 10 jusqu’à Ivry-sur-Seine, la 14 vers Orly et Morangis ou encore la création d’une ligne S du Transilien afin de « débrancher » une partie de la D du RER. Le SDRIF-E prévoit également un second téléphérique entre Boulogne-Billancourt Velizy et l’achèvement du réseau de pistes cyclables.

Ce SDRIF-E va être soumis cet été à un vote des conseillers régionaux, puis à l’automne prochain à une nouvelle concertation auprès des collectivités. Début 2024, une enquête publique sera organisée avant que le projet final ne soit soumis à un nouveau vote des conseillers régionaux.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles