19.2 C
Courbevoie
dimanche 19 mai 2024
- Publicité -

La Société du Grand Paris remet sur les rails l’extension de la ligne 18 jusqu’à Nanterre

La Société du Grand Paris (SGP) a annoncé la reprise des études pour prolonger la ligne 18 du futur métro jusqu’à Nanterre-la-Folie.

Dans huit ans, si tout va bien, la ligne 15 du Grand Paris Express arrivera du côté de Nanterre et La Défense. Plus tard, la ligne 18 (dont les travaux entre Versailles-Chantiers et l’aéroport d’Orly sont en cours), une autre ligne du nouveau métro francilien est attendue aux portes du quartier d’affaires. Annoncée dès la présentation de ce projet pharaonique de métro en rocade, le tronçon de la 18 entre Versailles-Chantiers et Nanterre-la-Folie semblait jusqu’à présent renvoyé aux calendes grecques.

Mais alors que la Société du Grand Paris (SGP) s’apprête à attribuer l’été prochain les marchés de la ligne 15 Ouest, l’avenir de la 18 vers La Défense est de nouveau en question. A l’issue du conseil de surveillance du 16 février dernier, la SGP a annoncé la reprise des études pour le tronçon reliant Versailles-Chantiers et Nanterre-la-Folie « à la demande » de Pierre Bédier, président du conseil départemental des Yvelines, et de Georges Siffredi, président du conseil départemental des Hauts-de-Seine et de l’établissement Paris La Défense.

Ces études doivent permettre à la SGP d’intégrer le plus tôt possible la future station de la ligne 18, en même temps que celle de la ligne 15, prévue juste à côté de la nouvelle gare Eole de Nanterre-la-Folie. L’objectif est ainsi de laisser une « boite » en réserve pour la station de la ligne 18, afin d’éviter de figer une parcelle de terrain pour des années supplémentaires puis d’infliger de nouveaux longs travaux au quartier des Groues en pleine transformation.

Inscrite au schéma d’ensemble du Réseau de Transport Public du Grand Paris (RTPGP) de 2011, le financement de ce tronçon « reste à préciser », indique la SGP. A l’issue du débat public en 2011, il avait été décidé de reporter la liaison Versailles-Nanterre « ultérieurement », dans un premier temps en 2025, puis au-delà 2030. « L’intérêt majeur de ce tronçon, pour les territoires desservis, par la ligne 18 et par l’ensemble du Grand Paris Express et des transports franciliens a été réaffirmé lors du conseil de surveillance », explique la SGP. La ligne 18 permettra alors de relier le quartier d’affaires de La Défense à l’aéroport d’Orly en quelques dizaines de minutes, sans passer par Paris.

La SGP estime que la relance de ces études trouve sa pertinence dès lors que les travaux des gares Versailles-Chantiers, sur la ligne 18, et Nanterre La Folie, sur la ligne 15 Ouest, vont démarrer dans les prochains mois et que d’autres études techniques doivent être réalisées à cette étape pour laisser la possibilité ultérieure de raccorder ces deux lignes. Ces études doivent en outre permettre à la SGP de discuter des modalités de financement entre les diverses parties prenantes, avant de présenter à nouveau le dossier au conseil de surveillance.

« C’est une excellente nouvelle. Il faut dès maintenant que l’on ait les études approfondies pour articuler les gares des lignes 15 et 18. On ne peut pas geler les terrains pendant des années », confie Georges Siffredi. Patrick Jarry, le maire (Gauche Citoyenne) de Nanterre affiche lui sa prudence après cette annonce. « Il faudrait déjà que la ligne 15 Ouest arrive à Nanterre dans de bonnes conditions avant d’envisager cette question-là », estime l’édile qui craint « de nouveaux dégâts » dans sa ville « très abimée » depuis les années 70 par les nombreuses infrastructures routières et ferroviaires.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles