7.4 C
Courbevoie
mercredi 21 février 2024
- Publicité -

Airbnb a reversé en 2023 près de 400 000 euros à Puteaux, Courbevoie et Nanterre

La plateforme en ligne permettant aux personnes de louer des logements pour des séjours courts ou temporaires a reversé près de 400 000 euros aux trois villes où est implanté le quartier d’affaires.

Accusé de faire grimper les prix de l’immobilier et de mettre en péril le secteur de l’hôtellerie, Airbnb affirme pourtant contribuer au financement des collectivités locales. La plateforme américaine annonce avoir reversé l’année dernière près de 187 millions d’euros de taxe de séjour à plus de 24 500 communes françaises.

En Ile-de-France, l’entreprise basée à San Francisco a reversé plus de 43,1 millions d’euros aux communes de la région. Alors que la ville de Paris a reçu la coquette somme de 31,7 millions d’euros, les communes des Hauts-de-Seine peuvent se féliciter d’avoir perçu 2,8 millions d’euros.

Si Boulogne-Billancourt a été la ville la plus visitée des Hauts-de-Seine, les trois villes où est implanté le quartier d’affaires de La Défense, très bien connecté à la capitale, ont perçu près de 400 000 euros. Airbnb a ainsi versé 190 000 euros à Courbevoie, 150 000 euros à Puteaux et enfin 50 000 euros à Nanterre.

« Chaque année, les montants de taxe de séjour générés par les voyages sur Airbnb bénéficient à un nombre croissant de collectivités locales partout en France, des villes aux communes rurales. Cette manne pour les collectivités est le fruit de l’accueil exceptionnel proposé par nos hôtes locaux, et de l’existence d’un cadre réglementaire national proportionné, qui a permis un développement durable des locations saisonnières dans tout le pays, au bénéfice de l’économie et de l’attractivité de nombreux territoires », indique Clément Eulry, Directeur France et Belgique d’Airbnb promettant que son entreprise va continuer à travailler avec les municipalités françaises « pour les soutenir dans la mise en place de règles locales afin de préserver l’opportunité pour les familles locales de compléter leurs revenus avec Airbnb et d’encourager la répartition des retombées économiques du tourisme dans un nombre croissant de villes et de villages ».

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles