28.5 C
Courbevoie
lundi 8 août 2022
- Publicité -

Aqua Mater, l’exposition photographique de Salgado qui rend hommage à l’eau

Le parvis de La Défense accueille, durant six mois, l’installation artistique Aqua Mater, une structure naturelle en bambou exposant une collection inédite de photographies de l’artiste franco-brésilien Sebastião Salgado.

C’est une structure étonnante qui s’est installée au cœur du parvis de La Défense. Durant six mois, jusqu’au 22 septembre 2022, La Défense accueille l’installation artistique Aqua Mater, une structure naturelle unique d’un millier de mètres carrés en bambou avec un toit en chaume et une structure en partie métallique. Imaginé par l’architecte colombien Simón Vélez pour accompagner la quarante-neuvième édition des Rencontres de la photographie à Arles en 2018, ce pavillon abrite actuellement une exposition photo de Sebastião Salgado.

« Ce pavillon a été désigné pour accueillir une exposition photo. Je me suis inspiré de constructions typiques des peuples colombien et argentin. C’est très intéressant d’être ici aujourd’hui, au milieu de buildings si modernes. Ma structure aussi est moderne et avec ce contraste on ne peut pas savoir ce qui est le futur », confie Simón Vélez avant de s’interroger : « Es ce pavillon en bambou ou tous ces buildings ? ».

Le pavillon en bambou est implanté au coeur du parvis de La Défense – Defense-92.fr

A l’intérieur on retrouve l’exposition photographique de l’artiste franco-brésilien Sebastião Salgado rendant hommage à l’eau. « C’est un plaisir énorme d’être ici, dans un pavillon naturel au milieu de cette forêt de béton, de verre, et d’acier », souffle Sebastião Salgado. Véritable ode à la fragilité de l’eau, avec cette exposition Sebastião Salgado entend montrer que ce bien de l’humanité est notre principale source de vie.

Au total les visiteurs peuvent découvrir dans ce pavillon quarante-deux photographies en noir et blanc prises au cours de la carrière de Sebastião Salgado. « Il y a beaucoup de représentativité de l’eau, d’époques différentes », rajoute le photographe qui dévoile une vingtaine de pays allant du Bresil à la Lybie et en passant par la Russie, l’Island et l’Argentine.

Sebastião Salgado (à gauche) et Simón Vélez (à droite) – Defense-92.fr

Cette exposition présentée par le fonds de dotation Contemplation est soutenue par Vinci Construction qui a monté le pavillon, et par JCDecaux. Après Arles et La Défense le pavillon devrait poursuivre sa route. « C’est un pavillon qui peut voyager. Après La Défense on aimerait bien qu’il aille voyager ailleurs », indique Thomas Sorrentino, président du fonds de dotation Contemplation.

L’exposition est ouverte du mardi au dimanche entre 10 heures et 19 heures. Il faut compter une petite heure pour tout découvrir. Le prix ? C’est un peu cher. Comptez 16 euros pour un billet classique, 15 euros pour les plus de 65 ans, 14 euros pour les étudiants, PMR et chômeurs, 46,50 euros pour une famille de deux adultes et deux enfants. Enfin pour les enfants de moins de six ans, c’est gratuit. Il est possible d’acheter ses billets directement sur place ou de les réserver ici.

L’erg Ubari est une immensité de dunes de sable de 80 000 kilomètres carrés
environ, où se trouvent des lacs salés dans une zone appelée en arabe
Ramla d’El Daouda , signifiant la « dune des mangeurs de vers », Libye, 2009 – Sebastião Salgado

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles