6.9 C
Courbevoie
jeudi 15 avril 2021

L’ancienne aumônerie étudiante de l’université de Nanterre va être détruite

Paris La Défense va bientôt lancer la destruction de l’ancienne aumônerie étudiante de l’université de Nanterre, aujourd’hui à l’abandon.

A l’abandon depuis quatre ans les bâtiments vont s’effacer du paysage de Nanterre. Ouverte à la fin des années 60 à la lisière du nouveau complexe universitaire et en bordure de l’autoroute A 86, l’ancienne aumônerie étudiante de l’Université de Paris Nanterre va bientôt être détruite par Paris La Défense qui est devenu propriétaire des différents bâtiments.

Construit au début du siècle dernier le long de l’avenue de la République à Nanterre, dans un quartier autrefois peuplé par bon nombre d’habitants, le bâtiment principal, une maison d’un étage doublée d’autres bâtiments plus petits fait partie de l’ancienne aumônerie étudiante qui a vu s’ajouter à son ouverture des bâtiments préfabriqués.

Les bâtiments de ce site vont tous être détruits – Defense-92.fr

Obsolète et plus du tout adapté, le service religieux a plié bagages au début de l’année 2017 pour s’installer près de la gare RER de Nanterre-Université, dans des locaux flambant neuf. Depuis le départ de l’aumônerie des étudiants les bâtisses et leurs préfabriqués sont laissés à l’abandon et occupés par des membres de la communauté des gens du voyage qui en ont fait une décharge. Le terrain d’environ 2 500 mètres carrés où sont implantées les constructions est jonché de déchets en tout genre avec comme point central une montagne de vieux matelas. Dans le préfabriqué ce n’est pas mieux, sont entreposés des pare-chocs à foison.

L’entreprise chargé des travaux devra détruire les actuels bâtiments et surtout nettoyer le site – Defense-92.fr

Après un long abandon Paris La Défense va enfin procéder à la destruction des vieux bâtiments mitoyens d’un dépôt de bus et des Noctambules et Arènes de Nanterre. L’établissement public qui a obtenu un permis de démolir fin 2019 (prorogé d’un an en novembre 2020) vient de lancer un Marché à procédure adaptée (Mapa) pour désigner l’entreprise qui sera chargée de désamianter puis détruire les bâtiments. La suppression de ces vieilles constructions s’inscrit pour l’aménageur dans un vaste projet de réaménagement de tout ce secteur de Nanterre.

Une fois désignée, l’entreprise chargée des travaux aura dix semaines pour venir à bout des diverses constructions après cinq semaines de préparation. Elle devra également respecter le tri et le traitement des divers éléments en bois recouverts de peinture au plomb et les déchets d’amiante.

Le lieu est pollué par d’innombrables déchets – Defense-92.fr

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles